Saône et Loire

En Saône et Loire, six organisations départementales de gauche et écologiste dénoncent la politique gouvernementale sur la question des retraites

C'est une initiative quasi inédite et portée par six organisations représentatives des forces de gauche et écologiste en Saône et Loire. Les explications d'info-chalon.com.

Six organisations départementales représentatives des forces de gauche et écologiste lancent une initiative commune tout à fait nouvelle dans notre département afin d'amplifier la voix des initiateurs et signataires de la pétition https://lapetitionretraite.fr/ . Autour de la table, Bernard Cois et Jean-Michel de Almeida pour le PCF 71, Violaine Gillet pour le PS 71, Denis Lamard - animateur départemental de la Gauche Républicaine et Socialiste de Saône et Loire, Claire Mallard - co/déléguée Europe Ecologie-Les Vertes et Pierre Zarka - animateur départemental de Ensemble, ont tiré à boulets rouges sur la réforme du régime des retraites portée par le gouvernement. 

"Un projet pas acceptable", "absence de pédagagie", "passage en force", les uns et les autres n'ont pas manqué de qualificatifs afin de pointer la manière de faire du gouvernement sur cette question centrale de la société française. "D'autres choix sont possibles" a insisté Violaine Gillet qualifiant "une réforme pas nécessaire et injuste". Jean-Michel de Almeida appelle à ce que "tout le monde se saisisse de la question. Tout le monde est concerné".

"On avance à vue de nez et lorsqu'une question est posée et qu'elle mérite de s'y attarder, on assiste à une modification de la réforme. C'est du jamais vu".  Claire Mallard pour Europe Ecologie-Les Verts va même plus loin  et pense "problème démocratique, on prend le Français en otage dans ce dossier alors qu'on a besoin d'un vrai apaisement au sein de la société. Si on rajoute à cela la lourde dette écologique, c'est juste la continuité d'un système libéral et productiviste qui a démontré ses limites. Il nous faut des solutions innovantes et mieux partager le travail". 

Pour les organisations politiques réunies autour du dossier des retraites, il y a unanimité sur le fait de dire "que le gouvernement propose de nous faire travailler plus longtemps et de dégrader parallèlement nos conditions de vie. Comment cautionner ça ?". Côté communistes, le constat est sans détour possible, "les choses sont pensées pour faire baisser les pensions. Le vrai sujet est celui de l'emploi, c'est nous prendre pour des imbéciles que de détourner le sujet sur la question des retraites alors que son financement est assuré par l'emploi". 

Que dire sur la question du chômage des seniors toujours plus présent alors même qu'on veut faire travailler les Français encore plus longtemps ? Que dire de la pénibilité des métiers face au vieillissement ? "Même les modèles sur lesquels s'inspire le gouvernement en Europe du Nord sont à bout de souffle" lance Pierre Zarka. 

Pour Denis Lamard, "c'est simple, c'est une retraite tombola qu'on nous propose mais une tombola où tout le monde perd, une mascarade organisée au sein de laquelle on dresse les gens les uns contre les autres". De toute évidence, si avant l'élection d'Emmanuel Macron, la gauche s'écharpait sur différents sujets, le gouvernement aura réussi à refédérer l'ensemble des organisations politiques du département.. au moins sur ce thème. 

Laurent Guillaumé 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche