Chalon sur Saône

A Chalon sur Saône, retour en images sur la retraite aux flambeaux de jeudi

Plus de 300 personnes ont défilé ce jeudi, en début de soirée, dans les rues du centre-ville de Chalon-sur-Saône, pour une retraite aux flambeaux intersyndicale. Info Chalon revient sur ce cortège aussi lumineux que bon enfant.

La mobilisation contre la réforme des retraites a pris une tournure inhabituelle, jeudi 23 janvier, à Chalon-sur-Saône, où la retraite aux flambeaux a attiré 300 manifestants (plus de 350 selon les syndicats).


Ils se sont rassemblés à la nuit tombée, vers 18 heures, devant la Maison des Syndicats, où ont été distribués une 100aine de torches et de lanternes. Pour d'autres, c'était des masques d'Alexandre Benalla, l'ancien chargé de mission à l'Élysée et responsable de la sécurité d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, au cœur d'un scandale politico-judiciaire, accusé d'avoir molesté à plusieurs reprises des manifestants lors des mobilisations du 1er mai 2018.


Les grévistes, toujours aussi motivés, en dépit du grand froid qui s'abattait sur la ville, ont battu le pavé, dans une ambiance bon enfant.


Sous le regard des commerçants et autres passants qui n’ont pas manqué de sortir leurs smartphones pour effectuer des directs sur les réseaux sociaux ou quelques photos immortalisant ce temps fort de la semaine, le cortège lumineux a traversé le centre-ville, en direction de la Gare.


En voici le parcours : la Rue du Parc, la Rue de Belfort, la Place de Beaune, la Grande Rue, la Rue du Châtelet, la Place du Châtelet, la Rue au Change, la Place de l'Hôtel de Ville, la Rue Philibert Léon Couturier, la Rue Gloriette, la Rue de Thiard, la Rue Michelet, le Boulevard de la République, l'Avenue Jean Jaurès, et, pour finir, Place Pierre Sémard (ex-Place de la Gare) où les manifestants étaient attendus pour un barbecue organisé par la CGT cheminots, vers 19 heures 30.


Si, esthétiquement, c’était très beau, le plus important, pour les Gilets Jaunes du Chalonnais et l'Intersyndicale (CGT, FO, Solidaires et FSU), organisateurs de cette retraite aux flambeaux, était d'en faire un excellent tremplin pour la 7ème grande journée de manifestation de ce vendredi, à 15 heures 30, au départ de la Maison des Syndicats, alors que la grève franchissait la barre des 50 jours.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche