Société

DECONFINEMENT - Des pouvoirs de verbalisation étendus à partir du 11 mai

Face à la problématique du déconfinement et l'incapacité en terme d'effectifs à suivre le bon déroulement, l'Etat a pris soin d'étendre les personnes susceptibles de verbaliser.

Dès lors que votre département figurera en vert sur la carte du déconfinement, l'attestation de déplacement sera devenue obsolète, dans la limite pour le moment d'un rayon de 100 kilomètres autour de votre domicile, sauf déplacements professionnels ou motifs personnels impérieux. Pour autant, la crainte de voir des comportements à risque se démultiplier avec l'arrivée des beaux jours de mai, le gouvernement marche sur des oeufs avec la ferme volonté de contraindre au maximum l'idée de voir surgir une deuxième vague, à l'image de ce que connaît l'Allemagne moins de 15 jours après le déconfinement.  Les commerces réouvriront mais un certain nombre de recommandations ont été formulées dont notamment une meilleure gestion des flux de circulation ou encore la possibilité donnée aux commerces d'imposer le port du masque au sein de leur établissement. Sur la question des verbalisations, il est prévu également d’étendre les pouvoirs de verbalisation à plusieurs catégories d’agents qui pourront, dès le 11 mai, « constater le non-respect des règles de l’urgence sanitaire et le sanctionner » tels que les adjoints de sécurité, les gendarmes adjoints volontaires, les réservistes de la police et de la gendarmerie nationale, les agents de sécurité assermentés dans les transports, les agents des services de l’autorité de la concurrence pour les commerces. Des agents qui ne disposaient pas jusqu'alors du pouvoir de verbalisation. 

L.G

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche