Bourgogne

CORONAVIRUS - Désormais 153 morts en Bourgogne-Franche Comté mais 500 patients sortis d'hospitalisation

Les transferts de 50 patients se déroulent à partir d’aujourd’hui et jusqu’à lundi vers les hôpitaux d’autres régions.

Coronavirus-COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté Solidarité interrégionale et appel aux renforts entendu !

Des opérations de transferts de malades graves vers d’autres régions sont en cours, pour soulager la tension de certains établissements de santé de Bourgogne-Franche- Comté. Plus de 700 patients sont hospitalisés et 153 décès sont à déplorer.

Les transferts de 50 patients se déroulent à partir d’aujourd’hui et jusqu’à lundi vers les hôpitaux d’autres régions. Ces mouvements ont été organisés avec une cellule de régulation régionale, fruit d’une étroite collaboration entre les CHU de Besançon et de Dijon avec l’ARS et l’ensemble des établissements de première et deuxième lignes, en articulation avec le centre de crise national.

En lien avec l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, 40 patients sont ainsi transférés vers les hôpitaux du Puy-de-Dôme, de l’Allier et de l’Isère.
Une opération du même type est enclenchée pour 10 autres patients conduits dans les hôpitaux de Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Bouches du Rhône, Var, Alpes Maritimes), en partenariat avec l’ARS PACA.

Ce jour, 16 premiers patients ont ainsi pu être transférés en direction des régions ARA et PACA.

Les patients jusqu’alors hospitalisés dans les établissements de première et deuxième ligne du Doubs, du Territoire de Belfort, de Haute-Saône, de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire, sont évacués par différents moyens de transport définis suivant les destinations (avion, hélicoptères, moyens terrestres).

Déjà plus de 600 soignants volontaires

page1image5873040

Avec 717 malades hospitalisés, dont 193 en réanimation, la tension est forte sur le système de santé régional. Par ailleurs, près de 500 patients sont désormais sortis d’hospitalisation.

Si la solidarité prévaut à l’échelle interrégionale dans l’organisation de la réponse sanitaire, elle se manifeste aussi pleinement en écho de l’appel à la mobilisation #Renforts-Covid.

Lancée hier par l’Agence Régionale de Santé, la plateforme en ligne, qui permet la rencontre entre les besoins urgents des établissements de santé et les compétences de soignants (étudiants, actifs, retraités...) est déjà un succès : plus de 600 volontaires se sont déclarés sur le site https://www.renfort-covid.fr/

L’ARS salue leur engagement, qui va permettre d’apporter un soutien aux équipes parfois en difficulté du fait de soignants eux-mêmes malades ou soumis à une forte augmentation de la charge de travail liée aux précautions indispensables pour la protection des malades et des soignants.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche