Chalon sur Saône

L’ambitieuse année musicale du Choeur de Chambre Opus 71

Assemblée générale pour le Choeur de Chambre Opus 71 en conclusion d’une année aboutie, avec l’interprétation du « Requiem de Mozart » et de nouvelles perspectives pour 2020.

Bien évidemment et comme il se doit, l’assemblée générale du Choeur Opus 71 a comme ordre du jour, le rapport moral et social du Président, en l’occurrence Jean-Yves Poy et pour la partie activité musicale, le rapport du chef de choeur Christian Garneret.

Deux interventions qui ont eu comme toile de fond essentielle, la réalisation, choeur et orchestre symphonique, du « Requiem de Mozart », une pièce musicale du compositeur qui, même si elle est entendue souvent, est et restera comme étant une Oeuvre majeure en la matière.

1630 entrées payantes pour quatre concerts

Produite en quatre concerts au cours de cette année 2019 : à Tournus, dans le cadre du Millénaire de l’abbaye St Philibert ; au Creusot en l’église St Eugène ; à Chalon-sur-Saône en la cathédrale St Vincent et à Beaune dans la Collégiale Notre Dame.
Si l’on parle chiffres, nous éviterons le détail des euros d’un budget bien respecté frisant les 45 000€, le total des entrées s’est élevé, sur les quatre concerts, à 1630 entrées payantes. C’est dire la réussite de cette « création » pour le Choeur Opus 71 et l’orchestre symphonique de la Communauté Urbaine Le Creusot Montceau.
A ces quatre concerts réalisés, va s’en ajouter deux autres : l’un à La Rochelle (Charente) pour le week-end de la Toussaint 2019 et l’autre à Autun pour la célébration des 900 ans de la cathédrale St Lazare, réouverte et restaurée merveilleusement après deux ans de travaux ( la date n’est pas encore arrêtée). C’est dire combien la qualité du travail est reconnue, ce dont le Président et le Chef de choeur ont tenu à évoquer aux choristes d’Opus 71 et ce devant Dominique Rougeron, conseillère municipale, déléguée aux relations culturelles et sportives et André Genot, le nouveau président de l’Union des Sociétés Musicales de Chalon ( USMC).

Un nouveau programme pour 2020

Le travail continu au sein du Choeur Opus 71 et déjà est en préparation, pour le mois de mai 2020 ( les 9, 10, 16 et 17), quatre concerts à Tournus, Saulieu, Beaune et Chalon-sur-Saône, sur une oeuvre ayant permis à Antonin Dvorak d’être reconnu dans le monde entier grâce au « Stabat Mater », une oeuvre écrite pour piano, choeur et choristes, alors que le compositeur vivait un drame familial. Un choix judicieux et plus léger pour cette année 2020.
A ces quatre concerts de mai 2020 s’ajoutera une participation exceptionnelle du choeur à une oeuvre produite par le Conservatoire de Nevers en juillet 2020 avec «  La Messe du Couronnement » de Mozart.

Une reconnaissance officielle

Deux intervenants extérieurs ont apporté leurs félicitations respectives.
Que ce soit André Genot, président de l’USMC : «  Vous vous êtes engagés sur un objectif qui en finalité fait ressortir un bon bilan dans la réussite musicale et associative. C’est une année bien menée et très orientée pour porter les valeurs au-delà de Chalon-sur-Saône. Un grand bravo car cela demande un investissement par tous et de chacun. » Puis le président a rappeler les trois axes de travail que s’est fixé l’USMC pour apporter plus de clarté sur le monde musical chalonnais.
Il a appartenu à Dominique Rougeron de conclure cette assemblée générale statutaire en soulignant : « Le programme que vous mettez en place donne envie de vous soutenir car vous avez de l’ambition et de l’enthousiasme. Je constate que vous êtes dans une élévation ascendante, dans une nouvelle dynamique. On sent une complicité entre le président, le chef de choeur et les choristes et c’est pour cela que la Mairie reste derrière vous. Je peux vous dire que votre prestation du Requiem a marqué l’opinion. »

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche