«L’abattage du loup signe l’échec de l’État» selon l'AOM 71

Communiqué :

L’abattage du Loup signe l’échec de l’État

L’abattage du Loup présent dans le Charolais signe l’échec de l’État. La protection des troupeaux est une nécessité pour la survie des éleveurs mais face à une difficulté, l’État choisit la facilité. Par cette destruction, l’État s’avoue incapable d’assurer à la fois la protection à la fois de l'élevage et celle d'une espèce protégée à l'échelle européenne. Cet échec démontre l’absence d’une réelle politique de préservation de la biodiversité.  Le retour du Loup est uniquement considéré comme un risque, voire une calamité, et non pas comme un enjeu écologique et environnemental. La biodiversité est une nouvelle fois sacrifiée.

ASSOCIATION ORNITHOLOGIQUE  ET MAMMALOGIQUE  DE SAÔNE-ET-LOIRE

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche