Nouvelle manifestation contre la loi «Sécurité globale» à Chalon-sur-Saône

Ils étaient 70 à manifester pour le retrait de la loi «Sécurité globale» dans les rues de Chalon-sur-Saône aujourd'hui, qui propose notamment via l'article 24 de restreindre les possibilités de diffuser des vidéos de policiers. Plus de détails avec Info Chalon.

Après le 17 novembre et le 5 décembre dernier, c'est la troisième fois que les opposants à la loi «Sécurité globale» se sont mobilisés à Chalon-sur-Saône, à l'appel de la coordination StopLoiSécuritéGlobale.


Ils avaient rendez-vous ce samedi 12 décembre, à 14 heures 30, sur la Place de Beaune.


«Nous manifestons pour exiger le retrait des articles 21, 22 et 24 de la proposition de loi "Sécurité globale" et du schéma national de maintien de l'ordre», explique Aline Mathus-Janet, présidente de la Section Chalonnaise de la Ligue des droits de l'Homme (LDH).


Juste avant le départ de la manifestation, plusieurs représentants d'associations et de syndicats ont pris la parole, à savoir Thierry Grosjean, président de la CAPEN 71, Pierre Laine de Solidaires 71 et Christian Celdran, représentant du Comité de soutien «Justice et Vérité pour Jérôme Laronze»*.


Toujours est-il que la foule était nettement moins fournie que le week-end précédent puisqu'ils n'étaient que 70 contre plus de 500 personnes, samedi dernier.


Le cortège a rallié dans le calme la Place de l'Obélisque et la Rue Général Leclerc avant de s'arrêter aux abords de la Place de l'Hôtel de Ville, aux alentours de 16 heures.


Avant la dispersion des manifestants, un petit groupe qui s'autoproclame «Les Darmanines» a entonné une chanson qui s'adresse au Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, dont le refrain est le suivant : «Darmanin, range tes mains/ Range ta qu***, ferme ta g***le/ Ta p'tite g***le de fasciste/ Qu'on oubliera jamaiiiiiiiis»


Pas sûr que le principal intéressé apprécie cette délicate attention...


Le 18 décemnbre étant la Journée Internationale des migrants, la coordination StopLoiSécuritéGlobale appelle à se réunir vendredi prochain, à 18 heures, devant le Square Chabas pour une manifestation aux flambeaux.


«Nous dénonçons les responsables politiques qui font un amalgame entre immigration et terrorisme comme l'a fait le ministre Darmanin dans sa tournée dans les pays du Maghreb en novembre 2020», déclarera à ce propos, la présisente de la section locale de la LDH.

 

* Le 20 mai 2017, Jérôme Laronze, un agriculteur de 36 ans et ancien porte-parole de la Confédération Paysanne de Saône-et-Loire, a été abattu par un gendarme, à l'orée d'un bois, sur les hauteurs de Sailly, lors d'un contrôle de la Direction Départementale de la Protection de la Population, n vue de la saisie de son troupeau de vaches limousines.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche