Pour Julien Odoul (RN), la vente du domaine de Pontigny (Yonne), "c'est la braderie de notre patrimoine"

Le Conseil Régional de Bourgogne-Franche Comté a arqué cette semaine la cession de l'Abbaye de Pontigny (Yonne), "un non-sens" pour l'élu régional, qui déplore "cette privatisation".

En marge de son déplacement chalonnais, Julien Odoul, chef de la file du Rassemblement National en Bourgogne-Franche Comté, a déploré "cette cession faite dans l'opacité absolue alors même que l'acquérieur avait une proposition financière moins disante". "La gauche brade notre patrimoine. Il y avait moyen de garder la main sur l'Abbaye tout en permettant de la garder ouverte aux visiteurs. Demain ? Il faudra payer".  

Pour rappel, ce sont quasiment 10 hectares de terrain et 5000 m2 de bâtiments qui étaient propriété du Conseil Régional depuis 2003. Deux projet se sont opposés au fil des mois après un appel à manifestation d'intérêt lancée en 2019, à savoir celui de la fondation Frédéric Schneifer pour un projet hôtelier et celui de la Fraternité Sacerdotale Saint Pierre. 

"C'est à ne rien comprendre, on a vendu au moins disant. La Fraternité proposait 300 000 euros de plus tout en laissant le site accessible au public". C'est finalement le projet hôtelier qui a retenu par la région ce vendredi. 

Pour Julien Odoul, une décision alors même "que les financements ne seront jamais réunis alors que la fraternité disposait déjà des sommes à investir en vue de la réhabilitation partielle". "C'est un simulacre, tout était biaisé d'avance dans ce dossier. Stéphane Bern a même écrit à Marie-Guite Dufay pour s'en étonner".

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche