La Fédération de pêche du Jura lance un appel à la vigilance sur la présence d'un parasite sur les perches

La détection de ce parasite pour lequel les données biologiques sont encore succinctes en France mais dont les impacts sur la santé humaine sont connus, nécessite une surveillance des peuplements piscicoles de la région.

Communiqué de la Fédération de pêche du Jura
 
En décembre 2019, nous vous communiquions l’information selon laquelle nous avions découvert la présence d’un parasite trématode digène détecté dans un lot de perche provenant du canal du Rhône au Rhin sur la commune d’Orchamps dans le Jura.
Ce parasite, jusqu’alors méconnu en France, a été observé au préalable en Europe de l’est et centrale, dans des lacs d'Italie du Nord et dans le bassin du Danube jusqu’en Allemagne. La détection de ce parasite pour lequel les données biologiques sont encore succinctes en France mais dont les impacts sur la santé humaine sont connus, nécessite une surveillance des peuplements piscicoles de la région.
Une seconde phase de prospection en décembre 2020 sur le même secteur a permis de mesurer un taux d’infestation très important des perches capturées à la ligne. En parallèle, nous avons découvert fortuitement lors d’un contrôle sanitaire d’un lot de perche destiné à un empoissonnement, que le parasite était également présent dans ces individus alors que les poissons étaient originaires d’un étang situé dans une commune du bassin de l’Ognon dans le département du Doubs.
Ce travail d’investigation ne pourrait être possible sans notre collaboration avec le Laboratoire d’Analyses Départementale du Jura, le Muséum d’Histoire Naturelle et l’Université de Genève. Afin de sensibiliser toutes les personnes susceptibles de rencontrer ce parasite, une note d’information a été produite en décembre 2020 afin d’être communiquée au plus grand nombre.
Nous vous demandons d’être très vigilants à la présence de ce parasite, y compris pour d’autres espèces que la perche car la bibliographie précise qu’il pourrait infester d’autres taxons. Des sandres semblent également infestés sur le secteur en question sans que nous ayons pu confirmer à ce stade cette information.
Merci de nous contacter si vous pensez avoir capturé un poisson infesté, cela nous permettra de mieux caractériser la zone géographique concernée.
 
 
 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche