Changement de propriétaire à la boulangerie givrotine « Au croissant de lune »

Alexandre Minot et Anne-Laure Adellon ont repris mardi matin la boulangerie givrotine, qui appartenait depuis plus de 20 ans à Marie-Ange et Olivier Vion.

 

Alexandre Minot, qui est originaire de Blanzy, en Saône et Loire, a « plongé » dans la boulangerie en 2007, quand il a décidé de passer son CAP en alternance au Centre de Formation de Tours, qui est associé aux Compagnons du devoir. Il était alors employé par Frédéric Tarride, propriétaire à l'époque de la Boulangerie-pâtisserie du Pont Paron à Saint Rémy, ce qui lui a valu de passer de nombreuses heures dans les transports, mais ne l'a pas empêché d'obtenir son CAP en 2014.

Et il ne s'est pas arrêté en si bon chemin, puisqu'il a obtenu son Brevet Professionnel de boulangerie en 2012, après avoir suivi sa formation à Roanne, qui était plus proche de Saint-Rémy, où il a continué d’exercer en tant qu' apprenti, avant d'être embauché en CDI, pour une collaboration qui a duré jusqu'en juillet 2020.

 

Anne-Laure Adellon a un parcours plus varié puisque, après avoir obtenu un Bac Professionnel « Hôtellerie-Restauration » à Dijon, « pour faire plaisir à sa maman », elle est rapidement revenue vers sa passion, à savoir la pâtisserie. Elle a ainsi obtenu un CAP Pâtisserie en 2013, avant d'obtenir en 2014 le pendant en chocolaterie .

Après plusieurs expériences professionnelles sur Dijon et un voyage de 6 mois à l'étranger, elle a été embauchée en 2016 par la Boulangerie-pâtisserie du Pont Paron, qu'elle a quittée en 2019, pour une expérience de 6 mois à la Boulangerie-Pâtisserie de Sevrey.

 

Ce jeune couple à la ville, a voulu passer une étape en devenant propriétaire. Et ils ont choisi le Croissant de Lune parmi les différentes affaires qu'ils avaient repérées, car ils ont été séduits par le village de Givry, le « gabarit de la boutique, ni trop grand ni trop petit » et la vacance d'un poste de pâtissier, suite au départ de la personne qui occupait préalablement ce poste.

 Ils souhaitent avant tout pérenniser ce que leurs prédécesseurs ont crée, tout en apportant quelques nouveautés. Comme par exemple développer l'offre de pâtisserie, ainsi que celle de formules salées, qui sont très demandées à l'heure actuelle, du fait de la fermeture des restaurants.

Au final, ils souhaitent « mettre en place quelque chose qui leur ressemble, pour le plaisir de leurs clients tout en se faisant plaisir eux-mêmes ! ».

Ils n'excluent pas ailleurs pas de lancer une gamme bio, pour laquelle la demande est en constante augmentation ces dernières années.

 

Après moins d'une semaine d'ouverture, ils se disent « vraiment chanceux », que ce soit au travers de l'accueil chaleureux, que leur ont réservé les givrotins, ou de l'accompagnement qu'ont assuré Marie-Ange et Olivier Vion pendant la période de transition. Ils tiennent donc à remercier tout ce beau monde, de même que l'équipe en place, qu'ils ont gardée, et qui met tout en œuvre pour que cette reprise soit une réussite.

 

En pratique :

  • Horaires d'ouverture : du mardi au samedi, de 6h30 à 13h30 et de 15h à 18h (pendant le couvre-feu) et le dimanche de 6h30 à 13h00.
  • Téléphone : 03 85 44 32 56

 

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche