La tradition du carnaval respectée par Anaïs, la coiffeuse de Saint-Jean-des-Vignes

Supportrice numéro un du carnaval chalonnais, Anaïs, la coiffeuse de Saint-Jean-des-Vignes, n’a pas oublié la date... 

Le 101e carnaval de Chalon aurait dû s’achever le week-end dernier. Mais voilà, juste après la fin de l’édition du centenaire, est arrivé ce maudit Coronavirus. Et, comme on pouvait s’y attendre, sa Majesté Cabache et la reine Moutelle sont restés confinés sur l’île du Moutiau, les festivités carnavalesques ayant été définitivement annulées à la mi-janvier. Qu’à cela ne tienne ! Quand on a le carnaval dans le sang comme Anaïs, ce n’est pas le Covid-19 qui vous empêche de célébrer quand même l’événement.

Respectant une tradition vieille de dix-sept ans la dynamique coiffeuse de Saint-Jean-des-Vignes s’est déguisée et a incité collaborateurs, clients et commerçants voisins à faire de même. Avec un certain succès, comme en témoigne la photo prise vendredi sur la place Jean-Damichel. Outre Yvette Michelin, la sympathique présidente du comité de quartier, on reconnaît les non moins sympathiques patrons du Bar des Capucines, David Lombard, l’excellent boucher de la rue général Giraud, ainsi que Sylvie et Sandrine, les concurrentes et néanmoins amies du salon Bel’Air, sans oublier Nicolas et Juline, les employés d’Anaïs.
Tout ce joli monde s’est promis de se retrouver en février-mars 2022, en espérant que d’ici là le Covid-19 ne sera plus qu’un mauvais souvenir...

G.H.T.

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche