A Chalon sur Saône, Marine Le Pen annonce la Bourgogne-Franche Comté dans le top 3 des régions gagnables

En déplacement en région ce mardi, la présidente du Rassemblement National était l'invitée de Julien Odoul, tête de liste régional en Bourgogne-Franche Comté. Et c'est à Chalon sur Saône que Marine Le Pen s'est exprimée sur un certain nombre d'enjeux.

Sur une thématique purement locale, Marine Le Pen a souligné "que la Bourgogne-Franche Comté est dans le top 3" des ambitions du Rassemblement National. Des propos qui étonnent guère au regard des projections faites ici ou là en terme de résultats électoraux en Bourgogne-Franche Comté. "On a déjà failli" a d'ailleurs lancé Marine Le Pen, rappelant le résultat de 2015, soulignant au passage les bons résultats engrangés dans la région pour le Rassemblement National. Est-ce à dire que tous les signaux sont au vert en Bourgogne-Franche Comté ? Le Rassemblement National n'est pas loin de le penser. 

Sur l'idée de voir un accord avec Gilles Platret, chef de file LR, Julien Odoul et Marine Le Pen se sont voulus plutôt ironique pour l'un et stratégique pour l'autre. "Quelles sont ses priorités à Gilles Platret ? Ca fait 30 ans que je vois des gens qui disent. Lorsqu'il y a une situation d'agir, il n'y a pas d'action. Je ne crois pas dans la capacité de la classe politique à respecter ses promesses" a précisé Marine Le Pen mais il faut le dire, "l'alternative fait du bien à la démocratie, c'est l'essence même". Alors l'idée de voir Gilles Platret se rallier et pas l'inverse ? Marine Le Pen s'est amusé de rappeler que c'est l'éléphant qui porte la souris et pas l'inverse. 

Laurent Guillaumé

Plus d'infos plus tard sur info-chalon.com

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche