Le Comité régional PCF de Bourgogne-Franche Comté rappelle son attachement au service publique ferroviaire

Les communistes sont profondément attachés au service public. :
-parce qu'il est guidé par les besoins des usagers, et pas par des critères de rentabilité ; -parce que grâce à la mutualisation des coûts et la péréquation tarifaire, il assure l'égalité du service, quelques soient le lieu de résidence et la condition sociale.

Le transport ferroviaire, voyageurs et fret, est un enjeu social et climatique majeur. Mais les politiques publiques sapent depuis des années les missions de service publics par le manque de moyens financiers, le démantèlement de la SNCF, les critères de rentabilité par lignes, l'attaque du statut de cheminot.e.s, sur fond de politique européenne d'ouverture à la concurrence.

A tous les niveaux, régional, national, européen, nous mènerons la bataille politique pour le service public du rail. Si des échéances d'ouverture à la concurrence des TER sont aujourd'hui fixées à l'horizon 2025 par l'Union Européenne, nul ne peut savoir ce qu'il en sera du rapport de force politique à cette date, en France comme en Europe, ni des choix définitifs sur ce sujet. N'assiste -t-on pas en Angleterre, avec un gouvernement qui n'a rien de gauchiste, à une nouvelle intégration dans une agence publique pour mettre fin aux dysfonctionnements issus de la fragmentation des lignes et la multiplicité des opérateurs ?

Les communistes de Bourgogne-Franche-Comté agissent aujourd'hui , comme ils agiront demain avec leurs élus au conseil régional , pour :

- la réactivation de comités de ligne (usagers, élu·e·s, salarié·e·s des transports) pour répondre aux besoins au plus près des bassins de vie ;

- la réouverture de lignes et de gares du quotidien, l’amélioration des dessertes ;
-la réhumanisation des gares (guichets) et des trains (2e agent à bord des TER) ;
-une tarification accessible, allant jusqu’à la gratuité ;
-une intermodalité (train/bus/vélo) pour faciliter la mobilité dans les zones éloignées du train.

Ils soutiendront les luttes des cheminot.e.s pour que la SNCF, non privatisée, assure pleinement sa mission de service public, et s'opposeront résolument aux ouvertures de lignes à la concurrence.

Pour le comité régional
Evelyne Ternant, référente régionale du PCF en BFC

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche