Châtenoy le Royal

DEPARTEMENTALES - CHALON 3 - Aux côtés de Françoise Vaillant, Vincent Bergeret entend poursuivre la dynamique du mandat qui se termine

Candidat à sa réélection en tant que conseiller départemental, petit tour d'horizon d'un mandat riche en accompagnement et en réalisation sur le canton de Chalon 3 pour Vincent Bergeret.

Culture, aménagement routier, aides aux communes, on pourrait sans doute réaliser une liste à la Prévert des actions menées par les élus de la majorité sortante. Aide au fonctionnement de l'Espace des arts ou du Conservatoire du Grand Chalon à hauteur de 150 000 euros/an, 550 000 euros d'investissement sur les voiries et les ponts du canton, 1,1 million d'euros en terme d'appuis aux communes de Chalon sur Saône et Châtenoy le Royal notamment pour la réhabilition de l'Espace des Arts, la rénovation de la bibliothèque municipale de Châtenoy , de la salle des fêtes, d'aménagement d'aires de jeux ou encore en appui à la cosntruction de la Maison Médicale. 

C'est dire que même si visuellement la présence du département ne saute pas aux yeux du Grand Public, le financement a bel et bien été rendez-vous, comme un partenaire incontournable du quotidien des Chalonnais de Chalon 3.

Parallèlement la vie associative chalonnaise a largement profité du dispositif du FDAVAL, le fonds départemental d'aide à la vie associative locale. 

Sur la question scolaire, les deux collèges du secteur ont profité eux-aussi d'un soutien en hauteur de 90 000 euros/an en dotation de fonctionnement pour Louis Aragon à Châtenoy le Royal et 140 000 euros/an pour les 410 élèves de Robert Doisneau, auxquels viennent s'ajouter quelques 750 000 euros de travaux réalisés au cours du mandat sur les deux collèges du canton de Chalon 3.

Sur les équipements structurants du canton en faveur des personnes âgées, là aussi, le canton peut afficher un large sourire puisque deux belles structures ont été lancées et co-financées par le département de Saône et Loire, à celle des Aubépins avec la résidence seniors qui a pris son envol, ou celle de Châtenoy le Royal. 

C'est dire que du côté bilan, Vincent Bergeret n'aura pas peur d'afficher les compteurs et c'est là tout le sens de sa démarche auprès des habitants du canton. Reste désormais la grande inconnue du taux de participation, face à une élection qui ne semble pas motiver les troupes et que moins de 4 personnes sur 10 auraient donné leurs intentions de participer ce dimanche. 

Convaincre, convaincre, là est désormais toute l'énergie qui est mobilisée par l'équipe réunie autour de Françoise Vaillant et Vincent Bergeret. 

Laurent Guillaumé