Chalon sur Saône

Le succès de la résidence seniors aux Aubépins fait le bonheur des résidents et de l'OPAC de Saône et Loire

Publié le 15 Juillet 2021 à 21h00 , mise à jour le 15 Juillet 2021 à 21h50

Disons-le franchement, avec la résidence seniors de la rue Jean Giraudoux, l'OPAC de Saône et Loire a réussi son coup. Le cocktail porté par le bailleur social est un vrai symbole de réussite et pour un grand nombre de raisons.

info-chalon.com n'a jamais le dernier à publier les coups de gueules, y compris lorsqu'il s'agit de bailleurs sociaux mais lorsque les choses se passent bien, il faut savoir le dire et l'écrire. Avec la résidence seniors de la rue Jean Giraudoux, c'est bien ce pari que l'OPAC de Saône et Loire. Il suffit pour s'en convaincre de constater l'intégration paysagère du bâtiment au point qu'il laisse entendre une présence historique. 

Maintien à domicile, gestion des résidences autonomie et tous les services possibles ou pas, c'est la stratégie que le bailleur social porte depuis quelques années avec des résidences seniors à Charolles, Montceau les Mines, Cluny et ici à Chalon sur Saône. D'autres nouveaux programmes sont actuellement portés sur d'autres communes avec un concept similaire, tant la démonstration est faite. 

L'offre s'adresse aux personnes de 60 ans, retraités mais aussi actifs, avec un équipement adapté aux problématiques du vieillissement. La résidence des Aubépins offre un atout majeur, puisque tournée directement vers cet écrin de nature emblématique de la ville de Chalon sur Saône. 

A proximité des premiers commerces, à quelques minutes du centre-ville, raccordé au réseau de bus de l'agglomération, disposant de stationnements privatifs, rien de manque en terme d'atouts pour cette résidence, qui affiche déjà complet. Des résidents chalonnais mais pas seulement, avec des certains qui viennent également d'autres départements. C'est dire le succès remporté par l'OPAC à travers cette réalisation, qui a pu compter sur le soutien de la ville de Chalon sur Saône et du Grand Chalon. L'intercommunalité a d'ailleurs déjà annoncé un renforcement de son soutien au programme d'habitat de l'OPAC avec une enveloppe budgétée de 2,5 millions d'euros. 

Intermédiaire entre le maintien à domicile et l'EHPAD, cette offre alternative devrait susciter un grand nombre de petites soeurs dans les années qui viennent. Et ce ne sont pas les besoins qui manquent, encore plus à Chalon sur Saône, compte tenu du vieillissement accéléré de la population. Une stratégie que le schéma autonomie du Conseil Départemental de Saône et Loire est venue confirmer. 

56 logements dont 41 T2

Pas la peine de rappeler la diversité de services proposés par la résidence seniors, des services qui ne se veulent pas obligatoires a rappelé Cécile Montreuil, Directrice Générale de l'OPAC en présence de Sébastien Martin, Gilles Platret et des membres du conseil d'administration de l'OPAC, ainsi que Dominique Lanoiselet, Présidente du bailleur. Bien évidemment, on rappelera la blanchisserie, le service de ménage, la livraison de courses, les plateaux repas, le wifi, le stationnement sécurisé, la conciergerie, les cours de fitness... un catalogue non exhaustif des prestations. 

La résidence comporte donc 56 logements dont 10 pavillons en rez-de-chaussée avec petit jardin. Les loyers vont de 671 euros à 722 euros, incluant chauffage et production d'eau chaude. 

Le coût total de la résidence seniors aura été de 6,2 millions d'euros.