Chalon sur Saône

MUNICIPALES - A l'heure où tous les candidats à la mairie de Chalon sur Saône s'approprient les questions environnementales, le Collectif Chalonnais pour un urbanisme Responsable demande un engagement

Début janvier 2017, le Collectif Chalonnais pour un Urbanisme Responsable (CCUR) se constituait pour sauver la Place de Gaulle menacée par la construction d’un bâtiment commercial massif. Multipliant ses présences sur le terrain, le collectif a lancé une pétition signée par près de 4 000 personnes, sur papier et en ligne. Plusieurs recours ont été déposés et l'un d'entre eux est toujours devant la cour administrative d'appel. Sans ces actions conjuguées, la Place serait sans doute construite aujourd’hui.

Durant ces trois années le CCUR s’est aussi attaché à faire la part belle aux arbres dans la ville et à toutes lesactions qui peuvent contribuer à une ville plus durable. Les différents candidats aux élections municipales devront prendre position sur l’urbanisme responsable qui préoccupe de plus en plus les citoyens. Voici 10 propositions sur lesquelles le Collectif demande aux candidats de s’exprimer en vue d’un engagement pour les 6 ans à venir :

1. Sauver enfin la Place de Gaulle

Parce que c'est son histoire et le fondement de sa création, le CCUR demande en premier lieu de sauver la Place de Gaulle et de construire avec les Chalonnais une attractivité durable du centre-ville.

       01)  Retrait du permis de construire du bâtiment commercial Place de Gaulle pour cause de sécurité publique.

       02)  Imaginer collectivement un nouvel aménagement et de possibles nouvelles fonctions de la Place

       03)  Favoriser efficacement l'installation de commerces indépendants qui font l’originalité d’un centre de ville moyenne.

2. Faire confiance et développer une vraie intelligence collective pour construire la Ville en concertant tous les Chalonnais.

Il s'agit maintenant de tirer les enseignements d'un projet d'aménagement insuffisamment étudié et totalement non concerté en développant et généralisant à l'avenir une vraie intelligence collective et faire de la co-construction une pratique naturelle à Chalon.

    04)  Pas de projets d’aménagement sans études sérieuses, concertation et implication de la population en amont comme durant les travaux.

    Pour cela, la formation et l’information des habitants par des architectes et urbanistes doivent se faire dans le cadre d’ateliers réguliers.

     05)  Travailler la cohérence d'ensemble de la Ville et non simplement certains lieux phares déconnectés les uns des autres. Relier les quartiers entre eux et associer les habitants de tous les quartiers à cette construction.

3. Construire de manière raisonnée et durable

Cette pratique de la concertation, de la co-construction avec l'ensemble des acteurs de la Ville doit se traduire en particulier dans la manière de construire à Chalon quels que soient les lieux et les projets à commencer par celui qui est déjà en cours, l'île Saint Laurent.

          06)  Construire écologique et durable (concours d’architectes sur les projets d’importance, visite de sites pilotes dans des villes plus avancées en matière de transition écologique) en privilégiant l'utilisation et la restauration de locaux vides plutôt que les constructions nouvelles.

          07)  Ne pas saturer l'île Saint Laurent (site de l'ancien hôpital) en constructions, y favoriser les espaces publics et les interactions avec le reste de la ville.

4. Faire de Chalon une ville durable et verte

Enfin, mettre en œuvre un urbanisme responsable qui favorise une ville durable et verte nécessite au-delà des nouvelles pratiques en matière d'aménagement et de construction, de protéger et développer la biodiversité, notamment l'arbre et de favoriser les mobilités actives.

          08)  Défendre l'arbre comme patrimoine urbain par notamment la création d’une clause de protection des arbres existants dans les parcs publics comme dans les propriétés privées et accélérer la plantation d’arbres dans tous les quartiers.

          09)  Protéger la biodiversité et lutter contre le réchauffement climatique en s'appuyant notamment sur la révision du plan climat et du PLUi pour prendre en compte ces objectifs

          10)  Valoriser les déplacements à vélo et à pied en toute sécurité et favoriser les parkings relais à toutes les entrées de la Ville

 "Il faut plus de nature dans la ville, et pas moins."

Commentaire d’un récent signataire de la pétition pour une Place de Gaulle préservée, pétition qui continue à interpeler les internautes

Signature

J'ai pris connaissance de cette charte sur laquelle je m'exprimerai dans le cadre de la campagne des municipales 2020.

À Chalon-sur-Saône, le .........................................................................

Mme / Mr : ................................................................................. Représentant la liste: .................................................................

Contact : [email protected] 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche