Chalon sur Saône

Grâce à un projet piloté par le Grand Chalon et financé par l’Etat, les chalonnais vont retrouver un peu de fierté pour l’entrée de leur ville

Le retour en images d'info-chalon.com

Depuis de nombreuses années, on ne peut pas dire que l’entrée sud de Chalon-sur-Saône apportait une grande fierté aux habitants de la ville (usine désaffectée, terrains vagues et ruines…). C’est sous l’impulsion du Président du Grand Chalon, Sébastien Martin en collaboration avec l’Etat et son représentant Jean-Jacques Boyer, Sous-préfet de l’arrondissement de Chalon-sur-Saône, que les choses sont en train de changer afin de donner une plus belle image de l’entrée sud de la ville de Chalon-sur-Saône.

Jeudi, à 10 heures, au ‘Parc de l’Entrée de Ville’ situé sur les bords des quais de Saône Chalon sud, route de Lyon, se déroulait un point presse et une visite de chantier des autorités locales : Jean-Jacques Boyer, Sébastien Martin, Florence Plissonnier, Vice-présidente du Grand Chalon en charge des Equipements culturels d’intérêts communautaires et du Soutien aux activités culturelles, Jérémy Wilquin, Directeur chez SLP Sud Bourgogne, Philippe Emorine pour la direction des  Sports de la ville de Chalon…

Ce point presse commençait par la présentation du plan de chantier aux autorités par Jérémy Wilquin : « On est ici au milieu de la dalle de la Hall Freyssinet et l’idée du parc est que c’est vraiment à cet endroit que l’on est au cœur du projet. Un parc qui est divisé en 4 espaces : un espace derrière vous avec les terrains de basket, un espace détente avec des paysages organisés, un autre espace plus nature et une aire de cross-fit ainsi que deux terrains de padel qui de surcroit vont recevoir une couverture pour jouer par tous les temps et sous le soleil.

Ensuite pour ce qui est des abords du parc, on est sur un système où le paysagiste a tenu un peu compte du passé industriel de ce site pour que les gens s’en souviennent tout en aménageant un beau parvis qui descend sur les quais, le tout, en respectant toutes les normes de circulation autour. Seule, la pointe au fond du parking pourrait plus tard y recevoir une construction, éventuellement d’un hôtel, puisque le terrain est constructible.

Ce chantier a bien sûr connu quelques difficultés au cours de ces 11 dernières semaines à cause du Coronavirus. Comme tous les autres chantiers d’ailleurs mais il s’est toutefois peut arrêté. Simplement du à des difficultés d’organisation qui ont perturbées l’organisation. Toutefois, l’entreprise ID Verde (Paysagiste) a pu travailler en pleine saison du printemps pour pouvoir tout planter. De ce fait, on a eu une période plus de ralentissement, que d’arrêt sur ce chantier, qui depuis une dizaine de jours a été réorganisée pour que les ouvriers des sociétés Eurovia DBTP… puissent à nouveau travailler.

Nous allons donc livrer ce chantier avec un tout petit peu de retard, c'est-à-dire aux alentours de la mi-août, au lieu de juin comme il était prévu avant la pandémie. Les dernières finitions se dérouleront d’ailleurs sur la première quinzaine d’août. Je vous remercie de votre attention ! ».

Sébastien Martin : « On aimerait mettre cet espace à disposition des chalonnais à partir du mois d’août. Mais néanmoins, on n’imaginait pas, il y a quelques mois en arrière, que l’on aurait un espace paysagé comme celui-là, à cet endroit, qui est magnifique et qui de plus surplombe la Saône. La bonne nouvelle aujourd’hui, c’est que le chantier a repris et que les entreprises sont là ! Que tous les protocoles sanitaires ont été travaillés entre la SEM, le Grand Chalon et les entreprises et si finalement, on avait pas eu ces 2 mois de confinement dont le retard en est vraiment lié, les délais auraient été respectés. Néanmoins les entreprises se sont remises en mouvement pour que cela se passe dans des délais raisonnables. Cela fait 20 ans que l’on attendait qu’il se passe quelque chose ici, donc on peut bien attendre 2 mois de plus. Mais il faut le dire, c’est quand même un chantier symbolique et phare de l’agglomération aujourd’hui concernant la rénovation de cette entrée de ville. Cela fait tellement longtemps que l’on en parle, tellement longtemps que les habitants étaient peinés d’avoir une entrée de ville comme celle-là, que maintenant je pense très honnêtement, que cet endroit magnifique va faire la fierté des chalonnais. Situé à proximité de Chalon et facile d’accès, je souhaite que les familles se l’approprient un maximum car ici, c’est un lieu de vie, un lieu de fête ! ».

Jean-Jacques Boyer : « Effectivement, concernant ce chantier on voit que quand on s’organise bien, cela peut fonctionner. Je tiens d’ailleurs à féliciter ces messieurs de la profession pour leur dire que nous espérons que votre exemple soit suivi par tous vos confrères même si c’est vrai, que c’est différent d’un chantier à un autre car chacun doit s’adapter aux nouvelles conditions et préserver l’aspect sanitaire des choses. Ce chantier redémarre et moi je salue ce redémarrage. Je précise toutefois que le financement de ce projet est une opération soutenue par l’Etat (appui du Préfet de Région) dans le cadre de l’action ‘Cœur de Ville’ et qu’il a bénéficié d’une dotation de la D.S.I.L (Dotation de Soutien à l’Investissement Local) ! ».

Pour information on parle d’un budget total qui avoisinerait les 2,5 millions d’euros pour la réalisation de ce parc d’activités.

Le photoreportage info-chalon

J.P.B                            

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche