Châtenoy le Royal

Herbes folles, mauvaises herbes, apprendre à vivre avec !

Nombreuses et parfois trop envahissantes, elles sont les bêtes noires dans nos jardins, plates-bandes, cours, rues, trottoirs ….., pourtant elles ne demandent qu’à être connues.

Ce samedi matin 26 septembre, Lorraine Klein du CPIE pays de Bourgogne animait avec Guy Delamorinière responsable des espaces verts de Châtenoy-le-Royal, une balade guidée pour découvrir ces plantes, appelées communément mauvaises herbes, dont la diversité est étonnante. Elle a donné pour plus de clarté la définition du CPIE : le Centre Permanent d’Initiatives Pour l’Environnement Pays de Bourgogne est une association loi 1901 qui accompagne le développement durable de son territoire depuis 1927.  

Une dizaine de personnes, dont Vincent Bergeret Maire de la commune et des élus, Roland Bertin, Jeanne-Marie Martin, Isabelle Haubensack, Marie-Thérèse Boissot et le responsable des services techniques François Boissier s’étaient retrouvées place Berlioz pour cette sortie.
Afin de mieux appréhender ce que chacun des participants avait comme avis sur ces plantes, quelle définition il donnait des mauvaises herbes, Lorraine Klein a débuté par un jeu de questions réponses et elle a ensuite expliqué à quoi peuvent servir toutes ces plantes, qu’elles soient comestibles comme le pissenlit ou médicinales.

Les habitants du quartier entre la rue Berlioz et la rue de Charréconduit ont pu voir le groupe de personnes déambuler une fiche à la main à la recherche de l’herbe sauvage représentée sur le papier. Chaque plante découverte fût l’occasion d’une information précise sur ses vertus, son utilité pour la biodiversité et son rôle dans les milieux naturels. Un passage par la promenade Benigànim a permis aux ̏apprentis botanistes˝ de découvrir d’autres plantes.
Aujourd’hui, où l’utilisation des produits chimiques de désherbage est interdite, il nous faudra apprendre à vivre avec et à les contenir, réguler leur prolifération par d’autres moyens alternatifs.

La balade s’est terminée par une visite de l’exposition  ̏Sauvages des rues˝ à la bibliothèque.

C.Cléaux

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche