Côte chalonnnaise

MUNICIPALES - A Rully, Sylvie Trapon livre son regret ...

A l'heure des élections municipales, info-chalon.com donne la parole à celles et ceux qui ont présidé aux destinées des collectivités locales au cours du mandat qui se termine.

C'est avec le sourire que Sylvie Trapon, qui fêtera prochainement son 50e anniversaire, évoque son passage par la case "maire" de Rully. Celle qui était arrivée par accident en 2015 aux commandes de la commune, après la démission surprise de Marc Sonnet, maire de 2014 à 2015, livre ce qu'elle qualifie de "situation apaisée". Exit les conflits de village et place aux projets de vie, c'est en quelque sorte le projet qui a été mené tout au long de ces dernières années par l'équipe réunie autour de Sylvie Trapon. Le maire rappelle le travail intense mené avec François Lotteau autour de la Commission Patrimoine et les échanges réguliers menés tout au long du mandat, au point que l'équipe sortante a même sollicité François Lotteau pour une présence sur la liste "Réussir Rully". 

Et disons-le franchement ! Du coté de la Côte Chalonnaise, Rully a réussi à sortir du bois, face à ses communes voisines. On en veut pour preuve, la réussite impressionnante du dernier marché de Noël qui a réuni plus de 1500 visiteurs ! 

Un regret ? "C'est passé beaucoup trop vite"

Quand on interroge Sylvie Trapon sur le regret de ce mandat, avec le sourire, l'élue confie "c'est passé trop vite". C'est donc tout naturellement que l'équipe "Réussir Rully" rempile, "avec un renouvellement à 50 %". Une réunin publique est programmée ce jeudi 9 janvier à 20h à la salle des fêtes afin de présenter le bilan du mandat et de présenter la nouvelle équipe qui se présente aux urnes en mars prochain. 

"Avec l'association Bouge à Rully notamment et toutes les associations du village, c'est simple la salle des fêtes est prise tous les week-ends de l'année" souligne le maire, fière de voir sa commune marquée d'un certain dynamisme. "Ici, on ne fait pas de politique politicienne, on est engagés à 100 % pour le village" rappelle Sylvie Trapon qui n'oublie pas de souligner au passage que le mandat qui se termine s'est réalisé sans emprunts ni hausse de fiscalité locale, "malgré une baisse de dotation budgétaire de l'ordre de 100 000 euros sur l'ensemble du mandat". 

Pour la suite ? Le maire réaffirme ses ambitions sur la Résidence Seniors, "on ne lâche rien" même si elle évoque "la frustration" de ne pas avoir pu mener le dossier plus vite. Les projets en attendant ne manquent pas à l'image du passage au 50 % bio depuis la rentrée de janvier à la cantine du village, et ils devront être évoqués jeudi soir. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche