Opinion

Rémy Rebeyrotte pointe du doigt les «grands penseurs», ceux qui ne peuvent attendre plus longtemps tant ils espèrent le «grand soir»

Communiqué :

SERIONS-NOUS, À CE POINT, INCORRIGIBLES !

?Nous sommes au sommet d'une crise sanitaire majeure qui n'a pas d'équivalent depuis un siècle, d'une pandémie mondiale.
Tous nos moyens, toutes nos facultés doivent être consacrés à surmonter au mieux -ou au moins mal- cette épreuve terrible, puis à faire redémarrer notre vie sociale et notre économie, à remettre la France en marche.
Puis viendra, bien sûr, le temps du bilan, du changement de nos organisations, tout autant que de la recherche de responsabilités.
Et bien, au milieu de ce processus, alors qu'il nous faut armer  nos "grands panseurs", les panseurs de nos plaies, nos personnels soignants, les soutenir, les aider, aider ceux qui permettent le maintien de l'ordre, du secours et du confinement, aider ceux qui continuent à produire et à acheminer, alors qu’il faut être au côté des familles frappées ou endeuillées, nous avons la déferlante de nos "grands penseurs" : ceux qui ne peuvent attendre plus longtemps tant ils espèrent le "grand soir" ; ceux qui se déversent sur les réseaux sociaux pour vitupérer, accuser, salir, occire par le verbe là où il est temps de soigner et d’essayer de sauver des vies ; ceux qui jouent le coup d'après, frustrés de passer à côté du présent ; ceux qui, par la même, cherchent à s'exonérer de leurs propres responsabilités, comme s'ils étaient nés de la dernière pluie ; ceux qui avaient prédit, mais n'en n'ont jamais rien dit.
L'heure n'est surtout pas à cela. L'heure n'est même pas au déconfinement. L'heure est à la mobilisation générale, à la solidarité sans faille, à l'union de toutes les forces pour vaincre la pandémie et ses conséquences.??Que ces "grands penseurs" se rassurent : il y a eu un avant, il y aura un après qui sera d'autant moins sombre que nous réussirons le présent. Cet après, il faudra le construire ensemble et chacun devra prendre sa place. Mais nous n'en sommes pas encore là !

Rémy Rebeyrotte
Député de Saône-et-Loire

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche