Varennes le Grand

Une jeune entrepreneuse varnoise s’est investie pour « Movember » !

La 8ème édition française de « Movember » s’est terminée samedi.
L’institut Sensô n’a pas hésité à verser une partie de ses recettes pour la lutte contre les cancers masculins

Chaque année, au mois de novembre, de nombreux événements sont organisés : concerts, courses, animations à thème…

Leur but est de sensibiliser la population aux pathologies masculines, comme le cancer de la prostate qui touchent de nombreux hommes. Les fonds récoltés sont donnés pour la recherche médicale.

Des entrepreneurs s’impliquent aussi dans ces actions.
Andrea Morrone, qui dirige l’Institut Sensô de Varennes-le-Grand, a décidé d’aider la recherche contre ces maladies. 

Elle s’était déjà investie dans la campagne pour le dépistage du cancer du sein.
Pour « Octobre rose » et pour « Movember », elle a versé 870 euros à « Gustave Roussy », le premier centre européen de lutte contre le cancer. Ce dernier est un établissement de soins, de recherche et d'enseignement, qui prend en charge des personnes atteintes de tout type de cancer. Andréa sait que les dons réguliers facilitent la guérison et le bien-être des patients. Elle a conscience que de nombreuses personnes sont concernées, de près ou de loin, par cette maladie.

Cette jeune esthéticienne, dotée d’une bonne formation, aime son métier. La relation humaine est une des valeurs de son institut. « Nous formons une équipe proche des clients et des clientes. Nous aimons partager, échanger, soutenir, apporter un peu de bonheur et aider. » explique la jeune femme.
A la rentrée, elle a choisi d’ajouter une gamme bio et des soins pour homme. Et c’est un succès ! Il lui a donc semblé normal de participer à la campagne de lutte contre les pathologies masculines.

Il est agréable de voir que les jeunes générations des entrepreneurs s’engagent souvent dans les campagnes des œuvres caritatives !

 

P.REGENET

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche