Chalon sur Saône

FEMMES A L'HONNEUR [PORTRAIT 2] – Clémentine HUC, étudiante : « Si tu veux changer le monde commence par toi-même »

En Licence professionnelle TAIS (Techniques et Activités de l'Image et du Son), Clémentine HUC, 21 ans, originaire de Cahuzac-sur-Vere dans le Tarn a participé à la mise en place de la journée : « Hommes-Femmes, mieux vivre ensemble ?! » qui se tient, aujourd’hui, à l’IUT Chalon-sur-Saône. Elle a accepté de répondre à quelques questions d’infochalon.com :

Vous sentez vous concernée par cette « Journée  de la Femme »? Oui, évidemment. C’est pourquoi, j'ai été l’une des premières personnes à accepter de participer au projet : « Hommes-Femmes, mieux vivre ensemble ?! », de plus, l’énoncé de la thématique est quelque peu différent et correspond mieux, me semble-t-il à ce que devrait être cette journée. Je suis fille d'agriculteur mais ma mère a toujours travaillé à l'extérieur. Elle est chargée de mission et travaille autour de l'égalité Hommes/ Femmes donc participer à mettre en place ce forum était pour moi une évidence. C’est un sujet qui me parle et surtout c’est un sujet où j'avais des choses à dire. Le principe de cette journée organisée l’IUT à l’amphithéâtre GLT, consiste à réunir des personnes de tous âges, femmes et hommes, pour parler d'un sujet qui nous concerne tous. C'est une façon de sensibiliser également à cette question. C'est pour cela que l'on a invité des personnalités connues médiatiquement mais aussi des personnes locales à venir débattre.

Au long de votre parcours, avez-vous vécu des inégalités hommes/femmes ? Oui, je pense avoir vécu des inégalités. Je pense que l'on en vit souvent malheureusement. Dans le milieu agricole par exemple, lorsque je conduis un tracteur, les gens me regardent en se disant que c’est très impressionnant. Mais non, je suis juste une fille qui conduit un tracteur pas un extraterrestre ! Cela va de la manière dont nous sommes traitées suivant que nous effectuons une tâche manuelle ou pas à la manière dont nous sommes regardées; en effet, personne oserait siffler un garçon parce qu’il est bien habillé, alors que quand on porte une jupe un peu courte ou juste un chemisier, on affole tout ! 

Quelle est votre devise, votre philosophie ? « Ce n’est pas les autres qui changent mais toi ». 

Que défendez-vous ?  Je ne sais pas si je peux me qualifier de militante mais je défends surtout les valeurs que mes parents m’ont données comme le respect des autres. Malheureusement, je m’aperçois que ce n’est pas tous les jeunes de mon âge qui ont cette valeur en eux. Ils m’ont transmis le goût de l'effort aussi, le fait de ne jamais baisser les bras… je suis, également, rangée dans la case écolo mais je trouve que c'est réducteur ; c'est vrai je mange bio et je fais du vélo mais bon ... 

Que voulez-vous transmettre ? Des valeurs d’humanité et la nécessaire défense de la nature, de notre environnement

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu ? J'ai reçu deux conseils : «  prendre  les choses moins à cœur » et «  savoir se protéger du qu’en-dira-t-on ». 

Quel est le meilleur conseil que vous ayez donné ? Je n’ai pas de conseils à donner. Enfin, si, un conseil : venez tous participer à la journée « Hommes-Femmes, mieux vivre ensemble ?! », c’est gratuit et ouvert à tous ! (rires)

Quelle est/ quelles sont les femmes qui vous ont le plus influencée ? Ma mère. Je trouve que c’est une femme qui a été élevée dans un monde agricole et qui a réussi à s’en sortir en faisant des études et exercer le métier qu’elle aime. Ce que je trouve fascinant, c’est la manière dont elle est une battante, elle aime son métier. Elle est mère de 3 enfants, et travaille, monte des projets et mène ses missions à bien. Je lui dois tellement de choses. J’admire sa force et sa détermination, sa modestie et le doute qui la ronge, parfois. 

 En savoir plus : http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2016/02/19/19825/iut-chalon-sur-saone-le-8-mars-femmes-hommes-mieux-vivre-ensemble/ 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche