Chalon sur Saône

Raphaël Gauvain, député la 5e circonscription de Saône et Loire, dégaine sur les futures élections municipales de Chalon-sur-Saône !

Derrière Raphaël Gauvain, Philippe Exertier, tous les militants et sympathisants sont « En Marche », car leur leader l’a annoncé : « Ce soir, je vous confirme qu’il y aura bien une liste « En Marche » pour les futures municipales à Chalon. Mais une chose est sûre, il n’y aura aucune alliance avec le maire actuel ! »

Vendredi soir, au 14 rue Philibert guide à Chalon-sur-Saône, à 19 heures 45, à la permanence de Raphaël Gauvain, se tenait une réception pour la présentation des vœux accompagnée de la traditionnelle galette des rois aux militants et aux sympathisants du 1er parti politique actuel en France.

A mon arrivée, aux abords de la permanence, je me laisse guider par 3 militants fort enthousiastes de participer à cette soirée. Je constate que la salle de la permanence où va se dérouler la soirée est bondée. Une constatation : de nombreuses personnalités chalonnaises autrefois de droite et de gauche sont visiblement dans l’attente d’une annonce. Lorsqu’apparaissent deux hommes, le Député de la 5° circonscription, Raphaël Gauvain, accompagné de Philippe Exertier. Après un salut courtois à ses militants et ses sympathisants, l’homme politique fait vite comprendre à l’assemblée qu’il est temps de commencer la soirée en laissant d’abord la parole à son bras droit.

Philippe Exertier : « L’élection d’Emmanuel Macron a été pour nous l’élément marquant de cette année 2017. Nous l’avons porté à la Présidence de la République quand tout le monde nous disait que c’était impossible. Depuis son élection, nous avons profondément renouvelé l’Assemblée Nationale et structuré un mouvement citoyen devenu, en quelques mois la première force politique de France. Une recomposition politique sans précédent qui a apporté un nouveau souffle dans le débat des idées mais aussi dans le fait de faire disparaitre les anciens clivages où les français ne s’y retrouvaient plus vraiment […] nos souhaits se perpétuent dans la volonté d’un avenir de progrès et de justice sociale pour tous, l’envie d’agir pour transformer notre pays en territoire, construire une société plus juste où chacun et chacune aura sa place et dans une Europe forte qui investit et qui protège. Mais nous devons aussi tenir notre promesse initiale, c’est de renouer le lien avec nos élus et avec chaque citoyen, loin des clivages stériles, pour faire reculer l’abstention et combattre les extrêmes. Notre devise, elle est là : Nous devons le faire ! […] car maintenant que de solides fondations ont été posées, nous devons tenir nos engagements pour transformer le pays. C’est notre responsabilité collective et plus que jamais, la responsabilité de notre mouvement, d’œuvrer à cette si belle tâche […] Aussi, nous préparons activement « La grande marche pour l’Europe » pour le printemps prochain. Elle se déroulera aussi dans les villages auprès de nos agriculteurs qui s’inquiètent des dérives européennes mais qui connaissent l’importance d’une politique agricole commune. Aussi soyons clairs, il nous faudra mobiliser l’électorat pour gagner cette élection qui en 2014 avait battu des records d’abstention avec 57%  [...] Des cartes de vœux contributives vont être distribuées cette année aux français avec l’objectif de faire remonter des idées ou des projets que les français aimeraient partager pour cette nouvelle année […] Chers amis, tous mes vœux et pour cette année 2018, soyons plus que jamais En Marche ! ».

Le Député Raphaël Gauvain : « 2017 a été pour nous une année exceptionnelle en terme politique créant un mouvement de bouleversements mais aussi de renouvellement de personnalités politiques. En effet, nous sommes arrivés à faire cette nouvelle alliance entre les modérés de droite et de gauche, les progressistes de gauche et de droite pour conduire les réformes du pays, et cela a marché ; car depuis six mois et la nouvelle Assemblée en place, toutes les réformes que nous avons menées, telle que la réforme du travail par exemple, non seulement elle est passée, mais  les français l’ont accepté et ils nous ont accompagné pour sa mise en place. En six mois, nous avons d’ailleurs mené des réformes importantes, structurantes, que ce soit en matière politique, économique, sociale pour libérer notre économie, renforcer les droits des salariés et mieux protéger les français. Pour 2018, nous avons commencé à travailler sur le calendrier parlementaire, avec de nombreux dossiers à mener sur des réformes importantes : La réforme de la formation professionnelle, du chômage et de l’allocation chômage, de la retraite, la réforme constitutionnelle, celle de la justice qui va être très importante au niveau de la procédure pénale pour accroître l’efficacité des forces de police tout en ajustant  la défense des droits, la loi sur l’immigration avec un système qui permet d’accueillir moins, mais d’accueillir mieux les personnes qui demandent un droit d’asile […] Mais je peux vous assurer de la détermination du Président, du Gouvernement, de la Majorité pour faire ces projets, transformer et refonder le pays et  mener à bien toutes ces actions […]

Elections européennes

Concernant nos échéances, elles commencent par l’élection européenne avec notre grand mouvement de la « Marche Européenne » où nous devons constituer une force centrale autour de gens qui ont vocation à rentrer dans cette nouvelle alliance, constituée de modérés de droite et de gauche afin de faire une campagne commune dans le but de remporter cette élection.

Pour 2020, et les élections municipales à Chalon sur Saône

Pour 2020 et les élections municipales de Chalon-sur-Saône, même si je sais qu’il ne faut pas en parler, je peux quand même vous annoncer deux choses dont je suis sûr : La 1ère, c’est qu’il y aura bien une liste « En Marche » à Chalon (applaudissements soutenus de l’assemblée) et je m’impliquerai et je participerai aussi sur le débat des Municipales à Chalon, à quel poste ?  je n’en sais rien ! Mais sachez que nous commençons déjà à travailler sur le dossier Chalon (élus, territoire, agglomération…). La 2ème chose dont je suis sûr, c’est que jamais, je dis bien jamais, nous ne ferons d’alliance avec le Maire actuel (nouveaux applaudissements très soutenus) car je ne fais pas la différence entre la politique Nationale et l’engagement local. Nous ne gagnerons peut-être pas tout seul, il y aura peut-être des alliances, avec qui ? Au jour d’aujourd’hui, je n’en sais rien. Pour finir, je vous souhaite mes meilleurs vœux à vous et vos familles. Vive la République ! ».

Tous se retrouvaient ensuite pour un grand moment de convivialité !

Photoreportage info-chalon.com

J.P.B

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche