Chalon sur Saône

Une grève historique et sans précédent dans l'histoire de l'hôpital de Chalon sur Saône

C'est un signe fort qui a été adressé à l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche Comté et à Agnès Buzyn, Ministre de la Santé. Jamais dans l'histoire de l'hôpital de Chalon, la mobilisation du personnel n'avait atteint un seuil similaire. Les explications d'info-chalon.com.

83 médecins sur les 200 au total que compte l'établissement de Santé de Chalon sur Saône mais tous assignés et près de 300 agents, c'est dire qu'au regard du nombre de médecins travaillant aujourd'hui, la mobilisation contre le comportement de l'Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche Comté, a atteint un seuil inégalé jusqu'à présent et ce dans toute l'histoire de l'hôpital de Chalon sur Saône. 

Un message de ras le bol a clairement été adressé à Christine Ungerer, directrice de l'hôpital de Chalon sur Saône mais aussi du groupement de santé Nord Saône et Loire. Représentants syndicaux, agents hospitaliers, médecins ont clamé haut et fort leur désarroi face au comportement de l'Agence Régionale de Santé. Sujet sur lequel reviendra info-chalon.com.

En attendant, le conseil de surveillance qui doit se réunir ce lundi à l'hôpital de Chalon, tous les participants ont réclamé à la directrice de l'établissement, la présence de Pierre Pribile, Directeur Général de l'ARS Bourgogne-Franche Comté. "Une présence indispensable au regard des insultes diffamatoires prononcées contre le docteur Dellinger. On demande des excuses publiques" ont martelé représentants syndicaux et hospitaliers de William Morey.

Plus d'infos plus tard sur info-chalon.com

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche