Saône et Loire

« Tournugeois Vivant », l’association anti 'Pôle Nord' qui monte à Tournus

C’est l’association qui monte à Tournus. Annoncée par le libraire Gilles Lacroix lors de la réunion stratégie organisée par la municipalité le 20 juin, « Tournugeois Vivant » qui veut défendre une certaine idée du commerce local et s’oppose au projet de Zone économique nord portée par la municipalité et le groupe Leclerc n‘a pas cessé d’engranger soutiens et nouveaux adhérents pendant l’été.

En préparation depuis plusieurs semaines, le mouvement a réellement démarré le 5 juillet lors de la première réunion organisé par l’association. Alors que les réunions d’information portées par les mouvements d’opposition municipale « Agir Autrement » et « Solidaires pour Tournus » liés à l’ancienne municipalité de gauche battue en 2014 par Claude Roche ne rassemblent qu’un public averti et limité, l’assemblée, convoquée pour faire le point sur le projet municipal de création de zone économique nord, malicieusement surnommé dès son annonce « le Pôle Nord » fait le plein. Plus d’une centaine de personnes, Tournusiens et des cantons voisins s’y pressent.

Elle rassemble des professionnels du commerce, des Tournusiens inquiets de la dimension et de la faisabilité du projet et des curieux qui désirent en savoir plus.

Aux manettes, exceptée la municipalité de Tournus censée s’occuper du foncier et de la viabilité des terrains, Alain Landais, promoteur entre autres de l’espace commercial Cap Emeraude de Bourg-en-Bresse – un hyper Leclerc de 6500 m2, une galerie marchande de 40 enseignes, un vaste espace culturel et une dizaine de moyennes surfaces spécialisées. Patron historique d’un centre Leclerc à Meyzieu, l’homme d’affaires avisé est aussi récemment devenu propriétaire de terrains aménageables près d’OL Land... Ce Normand, né en 1951 et passionné de chevaux, est spécialisé dans le secteur des hypermarchés et emploie plus de 200 personnes sur Bourg-en-Bresse. Un poids-lourd de l’investissement commercial, clé en mains. Estimé à 40 M €, le projet en gestation de Tournus semble toutefois être l’un de ceux qui s’implanterait dans une zone de chalandise beaucoup plus petite et rurale que ses projets précédents. Reste à savoir, et c’est toute la question soulevée par les opposants au projet de zone économique nord, si le dimensionnement du projet tournusien peut tenir la route face aux zones très similaires de Chalon ou de Mâcon. Bourg-en-Bresse compte 35.000 habitants, Tournus 6.000. Le projet prévoit deux cents créations d’emplois au miimum pour le volet commercial.

« Aussi cherche-t-on, dans ce projet comme dans tous ceux qui sont développés de manière professionnelle en France actuellement, à le présenter comme un lieu de vie, où une grande partie des besoins sont satisfaits localement: vaste panel de consommation couvrant tous les secteurs, possibilité de restauration, crèches, services divers partagés », écrit Tournugeois Vivant dans son étude du projet. « Tout ceci pour l’image, sans engagement relatif à la concrétisation effective: en bon professionnel, le porteur de projet ne peut pas croire en l’intégralité des annonces qu’il fait en matière d’offre diversifiée: il sait forcément que certaines ne sont pas économiquement crédibles. Celles qui le sont le plus… sont celles qui dupliquent et concurrencent l’offre existant déjà en ville! Selon toute vraisemblance, si le projet voyait le jour, l’hypermarché Leclerc trônerait presque seul pendant des années sur une vaste zone vacante pour des opportunités de long terme. Un coup d’oeil vers ses frères de Lux ou de Louhans en donne une bonne indication. »

En pleine trève estivale, les acteurs de Tournugeois Vivant engrangent adhésions et demandes de renseignements hors des clivages politiques. Pour eux, si ce projet privé voit le jour, comme espéré par ses promoteurs en 2019, la mort du commerce de centre-ville, déjà affaibli, est assurée. Nul doute que la question sera le sujet numéro 1 à la rentrée...

F.G.

 

Le site de l’association avec documents PDF à l’appui : http://tournugeoisvivant.de-tournus.com/

photos de la réunion du 5 juillet

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche