Nouvelle journée de mobilisation pour les professionnels de santé psychiatrique au CHS de Sevrey

Les mois se suivent et se ressemblent mais du côté du porte-monnaie du personnel soignant du CHS Sevrey, l'heure n'est vraiment pas au beau fixe.

Nouvelle journée de mobilisation ce mardi devant le CHS de Sevrey.  Au centre des doléances, les discriminations qui pèsent sur les rémunérations pour le personnel de l'unité médico-sociale de la Maison Hospitalière Psychiatrique Polyvalente - Mas Cassiopée. Salariés comme tous les autres du Centre Hospitalier de Sevrey, ils ne bénéficient pas de l'égalité de traitement. La prime aux agents hospitaliers n'a pas été versée aux salariés de l'unité médico-sociale, considérant qu'ils ne font sans doute "pas le même boulot". Pour les représentants syndicaux, "ll y a une inégalité de traitement flagrante entre agents du service public alors même qu'entre la Maison hospitalière et le CHS,il n'y a qu'un couloir qui sépare les deux". Une différence de rémunérations qui provoque un vent d'interrogations en terme de perspective et d'envie pour les agents.  "Le gouvernement entend continuer à transformer des lits de sanitaire en médico-social, sur le dos d’agents bien moins payés, alors que tout le pays peine à embaucher des professionnels compétents. Faisons cesser cette injustice !" pour les représentants CGT du personnel. 

Un appel est lancé à la mobilisation ce mardi à partir de 13h

Laurent Guillaumé 

 

                                          

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche