SOLDES : DERNIERS JOURS dans votre magasin CHALON TROUSSEAU GRAND LITIER !

Immobilier

TRIBUNAL DE CHALON - Il s'en était pris à sa mère et sa tante (3)

La salle d’audience du tribunal, ce jeudi 16 janvier, accueille un peu de monde mais tout est bien calme quand retentissent trois coups de cannes. Impérieux. La mère du prévenu est dans la salle et exige l’attention de son fils en frappant le sol. Une accompagnante lui demande d’arrêter car elle risque de devoir quitter la salle si elle la trouble. On croirait cette vieille dame sortie d’une bande dessinée.

Réservez votre entrée au Salon International de l’Agriculture de Paris !

Atol teste votre vue gratuitement* et vous conseille les verres Essilor Eyezen conçus pour la vie connectée !

TRIBUNAL DE CHALON - Un peu une patate chaude qu'on se refile de prison en prison

« Vous êtes bien monsieur X ? » Le prévenu acquiesce et complète d’une voix forte « alias Al Qaïda ». Nous voilà mis dans le bain. Une eau troublée, un salmigondis assaisonné d’incises particulièrement violentes. Quatre gendarmes l’escortent. Il est français d’origine turque. C’est d’ailleurs en Turquie qu’il fut condamné à 18 ans et 4 mois de prison. Quand il a obtenu son transfert dans les prisons françaises, il lui restait à faire « 11 ans 10 mois et 11 jours ».

Annonces

Bar Côté Rum sur l'Ile Saint Laurent souffle sa première bougie

Côté Rhum vient de souffler sa première bougie et s’est déjà fait une belle place dans les soirées chalonnaises. Impossible de manquer cette façade à l’entrée de la rue de Strasbourg, sur l’Île Saint-Laurent, sa terrasse débordant de palmiers à l’esprit jeune et design.

Dietplus Chalon/Saône : Un programme minceur basé sur l’écoute, le soutien et l’efficacité pour des résultats durables !

TRIBUNAL DE CHALON - « Si vous sortez de prison, vous irez où ? – Chez moi. – Chez vous, il y a votre femme »

L’audience est presque close lorsque le prévenu, jusque là tassé le dos contre la paroi, bras croisés sur la poitrine, lance quelque chose en kabyle à la victime. La présidente bondit pour qu’il arrête, puis lui demande ce qu’il a dit. « J’ai dit : ‘Va te coucher !’ - Non mais vous vous croyez où, là ? rugit la juge. « Elle n’a pas le droit à la parole », insiste le prévenu.

TRIBUNAL DE CHALON - Il s'en était pris à sa mère et sa tante (2)

Il s’est rasé. C’est un peu comme s’il naissait en captivité, cet homme qui n’a pas de casier judiciaire et qui est incarcéré depuis le 27 novembre dernier. Il est enfermé mais on se demande si finalement il ne noue pas avec la vie sociale des liens plus nombreux qu’il n’en a jamais eu, lui qui a toujours vécu avec ses parents, puis à la mort de son père, chez sa tante avec sa mère. Il est passé d’une forme de captivité à une autre, et l’on voit enfin son visage.

L'Elan Chalon reçoit Le Mans le 1er février

Au Colisée

Marie retrouvée saine et sauve à Mâcon

Un appel à témoin a été lancé pour tenter de retrouver Marie Rochet, 14 ans, qui n'avait plus donné de ses nouvelles, depuis l'après-midi du mardi 24 décembre. Plus de détails avec Info Chalon.

TRIBUNAL DE CHALON - Il partageait des images pédopornographiques sur le web

« Ce sont des photos, mais vous participez néanmoins à ces actes de viols, de violences et d’agressions, commis sur des enfants du monde entier. C’est ça qu’il faut comprendre, monsieur. » Christel Benedetti, substitut du procureur, enfonce le clou, comme les trois juges réunis en chambre des comparutions immédiates, ce lundi 23 décembre, l’ont fait avant elle.

TRIBUNAL DE CHALON - Violences physiques, 4e plainte... la justice passe enfin

Au départ, il niait tout, l’alcool et les violences. Il nie, ça fait partie du tableau. Ce que l’audience de jugement de ce jeudi 19 décembre laisse voir et entendre, c’est qu’il est de ces hommes qui transgressent en permanence, toujours un peu hors la loi, parfois beaucoup. Mais sans preuves, que peut faire la victime ? Elle est présente, cette femme aux cernes noires et au visage défait, à la poitrine qui déborde de souffrances. C’est sa quatrième plainte, la justice passe enfin.

Derniers Jours du « MAGASIN D’USINE » avant fermeture définitive, Samedi 1ER Février 2020.

Soldes de – 60% à – 70%. Ouvert du Mercredi au Samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

TRIBUNAL DE CHALON - A Louhans, il avait mis le feu à cinq voitures

Cinq d’un coup ! Cinq voitures. Cinq voitures calcinées, sur un parking de Louhans, ce samedi 14 décembre en milieu de matinée. L’auteur est dans le box de la salle des audiences de comparutions immédiates du 16 décembre au TGI de Chalon-sur-Saône. Il a 38 ans. Qu’est-ce qui lui a pris d’aller acheter de l’essence le vendredi pour mettre le feu le lendemain à une voiture précise, dont les flammes ont embrasé les voisines ?

TRIBUNAL DE CHALON - « Aujourd’hui la justice intervient, et c’est bien »

Vers 21h40 ce samedi 14 décembre la gendarmerie de Couches reçoit un appel au secours émanant d’une commune alentour. Au bout du fil, un homme. Il a 33 ans. Il se dispute avec sa compagne, les coups tombent, il a peur de ce qui peut se passer, il se fait peur. Non, il ne peut pas s’éloigner. Il purge une peine de prison sous bracelet électronique. S’il sort de la maison, il déclenche une alerte d’évasion. Les gendarmes interviennent sans traîner.

TRIBUNAL DE CHALON - Alcool et volant font mauvais ménage... et en plus en récidive

« Quand j’ai vu les gyrophares, j’ai senti une grosse chaleur monter et après je me rappelle plus de rien. » Le prévenu, 44 ans, a pris un coup de chaud, et vu son contexte personnel on peut comprendre pourquoi. Or ce qui l’amène jusqu’à l’audience de comparutions immédiates de ce lundi 16 décembre, c’est précisément ce dont il ne se souvient pas.

Belle année 2020 ! L’Hote Lemaire : Une équipe de professionnels à votre service.

TRIBUNAL DE CHALON - Il sort du magasin, une doudoune sur le dos...sans la payer ... en présence d'un policier de la BAC

Il est sorti du magasin Intersport avec la doudoune, comme ça, sans la payer. Un témoin de cette scène l’a coursé. Pas de bol (pour le voleur), le témoin est policier de la BAC, autant dire que la course a pris fin rapidos. Retour au magasin, restitution de la doudoune, on attend les collègues policiers. L’homme a 31 ans, il est de nationalité géorgienne, il est en état de récidive légale. Les faits ont eu lieu hier mercredi vers 11 heures du matin, il est jugé ce jeudi 12 décembre selon la procédure de comparution immédiate.

TRIBUNAL DE CHALON - 34 ans et déjà 21 mentions au casier judiciaire "mais c'est pour des conneries"

« Je nie tout en bloc ! C’est pas vrai ! C’est tout des conneries ! » Alleeeez ! Le président n’a pas ouvert la bouche en ce début d’audience de comparution immédiate - sans avocats pour cause de grève totale – ce jeudi 5 décembre que le prévenu est déjà monté au créneau, avec un aplomb et un niveau de décibel à l’avenant qui vont lui causer du tort.

Chez Lissac l’Opticien Chalon/Saône : profitez de -30% à -50%* sur votre monture !

Grand Destockage Carrelage à l’Espace Aubade Comptoir des Fers Chalon/Saône !

TRIBUNAL DE CHALON - Violences sur son ex, alcool et méthadone...

« La garde à vue n’est pas une partie de plaisir, monsieur. » La présidente pose des bases : discuter du confort d’un gardé à vue n’est pas à l’ordre du jour. Une GAV, comme on dit, n’est ni confortable ni douce, c’est ainsi. Nous sommes à l’audience de comparution immédiate de ce jeudi 21 novembre. Ce dossier va prendre du temps, et cette audience sera un poil stressante.

TRIBUNAL DE CHALON - Il grille un stop, percute une voiture qui arrivait.. mais l'histoire ne s'arrête pas là

Il arrive, dans la vie, qu’un arbre cache la forêt, comme on dit. Et puisque cela arrive dans la vie, alors cela arrive évidemment au tribunal aussi. Ce dossier jugé ce lundi 18 novembre en audience correctionnelle à juge unique, l’illustre. Le 14 décembre 2018, en milieu de matinée, des gendarmes interviennent en urgence sur un accident de la route : un conducteur a grillé un stop et a percuté une Peugeot 306 qui arrivait. Du moins c’est ce que les premières constations laissent penser.