Coups de feu aux Aubépins fin 2019 : 9 chalonnais arrêtés

Le Parquet du Tribunal judiciaire parle d’un « gros coup de filet ». Suite à une enquête complexe, une opération d’envergure a été conduite à Chalon-sur-Saône, à Champforgeuil, mais aussi à Lyon et à Montpellier, par une cinquantaine de policiers de la PJ de Dijon, et une trentaine du département, ce 20 janvier au matin.

TRIBUNAL DE CHALON - Déjà condamné pour violences et interdiction d'approcher son ex.. il est revenu s'installer chez elle

Il est né au Creusot, il vit chez ses parents à Montchanin, ou chez sa chérie. Il a 43 ans. Sa chérie, elle, vit à Ouroux. Au mois de septembre dernier, il est condamné à 6 mois de prison assortis d’un sursis probatoire parce qu’il l’avait frappée. Le cadre judiciaire posé lui interdit le moindre contact avec la victime. Quelques semaines plus tard il retourne vivre chez elle. Pourquoi ? « Y avait encore des sentiments. » Ah ! Les sentiments !

Praticienne en réflexologie et shiatsu, Laurence Moureau Fontaine soulage vos maux tout en douceur !

Immobilier

J2C LONJARET BÂTIMENTS : la passion de construire

TRIBUNAL DE CHALON - Chalonnais, étudiant Dijonnais... et adepte de pédopornographie

Il a 24 ans, vit habituellement chez sa mère pas loin de Chalon, poursuit avec succès un cursus universitaire à Dijon, mais l’autorité publique lui est tombé dessus il y a deux jours, en venant perquisitionner le domicile parental. Le 3 janvier, une veille informatique repère le téléchargement de fichiers à caractère pédopornographique.

TRIBUNAL DE CHALON - Le 23 décembre dernier à 00H20, ils tendaient un guet-apens aux sapeurs de pompiers à Chalon

Quand le véhicule des pompiers arrive rue Saint-Helens à Chalon-sur-Saône, le 23 novembre dernier, il est minuit vingt. Le second confinement tient la population chez elle, la rue est déserte, le calme règne. Au milieu de la chaussée, une poubelle en feu. Le silence en devient angoissant. Les pompiers descendent du camion, sortent la lance, et les tirs de mortier* éclatent. « Un guet-apens », dit la représentante du SDIS 71, à l'audience des comparutions immédiates, ce jeudi 14 janvier 2021.

À l’univers du sommeil Chalon/Saône, Noémie et Matthieu vous invitent à venir profiter des SOLDES sur toutes les grandes marques de literie française !

Annonces

TRIBUNAL DE CHALON - Il s'en prend à sa compagne en présence de leur enfant.. et l'histoire ne s'arrête pas là

C’est l’histoire de gens qui vivent en couple, qui ont eu une enfant, âgée de 7 ans, présente à l’audience, joliment nattée et obligatoirement masquée. Le père est dans le box, car sa compagne a posé plainte contre lui pour des coups et des insultes, en présence de l’enfant et y compris contre elle, mais a minima. La femme a ensuite retiré sa plainte.

Le RÉSEAU ZOOM est entièrement GRATUIT TOUS LES SAMEDIS PENDANT LES SOLDES !

Pour vous accompagner dans votre shopping et soutenir les commerces de proximité, votre bus est gratuit les samedis 23 et 30 janvier, puis 6 et 13 février 2021

À La Halle au Sommeil Chalon/Saône : -50% et plus sur votre literie pendant les soldes !

TRIBUNAL DE CHALON - 7 ans de prison pour un prédateur sexuel qui détenait et vendait des images pédopornographiques

Le 7 octobre 2019, l’OCRVP - office central pour la répression des violences aux personnes - dont les bureaux sont à Nanterre, repère un internaute qui lors d’échanges sur le net, écrit avoir agressé sexuellement une fillette de 8 ans et avoir des clichés de cette agression. L’OCRVP transmet au parquet de Chalon-sur-Saône lequel ouvre une enquête préliminaire et demande à la compagnie de gendarmerie départementale de Louhans d’investiguer.

« Balbutie & Compagnie » micro-crèche privée, ouvre à Épervans

ASSISES DE SAONE ET LOIRE - Une 4e journée marquée par un malaise de l'accusée et l'intervention d'une équipe médicale

Il est plus de 18 heures, ce jeudi 17 décembre, lorsque la présidente interroge Catherine de Conto, l’accusée, au 4e jour de son procès devant la Cour d’assises de Saône-et-Loire. Dans la nuit du 5 février 2018, cette mère a étouffé son fils, âgé de 8 ans. Elle l’a tué alors qu’il dormait, puis a mis en scène un cambriolage.

Dès cette semaine, le Mercurey met en place le Mâchon Bourguignon

16 euros la part ! Du jeudi au dimanche

ASSISES DE SAONE ET LOIRE - « Y avait maman devant les autres, et maman à la maison. »

D’une phrase, la fille aînée de Catherine de Conto résume les heures d’intervention des experts psychiatre et psychologue qui ont exposé leurs rapports, ce mercredi 16 décembre, devant la Cour d’assises de Saône-et-Loire. L’accusée a avoué avoir tué son fils âgé de 8 ans, avoir commis ce crime impensable. Qu’est-ce qui peut expliquer son passage à l’acte ?

ASSISES DE SAONE ET LOIRE - « Quand j’ai mis tout le bazar chez moi, j’ai laissé Luca, mais je ne savais pas s’il était mort ou vivant. »

Au second jour du procès de Catherine De Conto, ce 15 décembre 2020, devant la Cour d’assises de Saône-et-Loire pour avoir volontairement donné la mort à son fils Luca, au beau milieu d’une nuit en février 2018, la Cour a diffusé l’enregistrement audio de l’appel que la mère a passé au SAMU vers 1h30 du matin.

ASSISES DE SAONE ET LOIRE - Retour sur une première journée éprouvante après l'aveu du meurtre du petit Luca à Saint-Rémy

Le premier jour du procès de Catherine De Conto aux assises de Saône-et-Loire a donc recueilli ses aveux : elle a tué son fils âgé de 8 ans dans la nuit du 4 au 5 février 2018. Mais cet aveu ne suffit pas, car il ne dit pas comment elle a imaginé faire croire à un cambriolage, ni pourquoi elle a commis cet acte. Elle soutient ne pas avoir utilisé un sac plastique pour étouffer le petit : servait-il à maquiller l’homicide ? Retour sur une journée éprouvante.

À La Vitrine Médicale Lux Chalon Sud, retrouvez tout le matériel de maintien à domicile et profitez de remises sur de nombreux articles

TRIBUNAL DE CHALON - Le tatoueur est à la barre, le tatoué est dans le box.

Le tatoueur est également tatoué, c’est l’évidence, parce qu’un tatoueur non tatoué ça sent le fake. De toute façon, c’est une histoire de carburant et de pièces détachées qui les amène en comparution immédiate, pas une histoire de tatouages. Les tatouages les ont rapprochés, seront-ils frères de casiers judiciaires ?

TRIBUNAL DE CHALON - Cela faisait quelques jours que les patrouilles de police le repéraient traînant autour de l’hôpital...

« hagard, alcoolisé ». « Il semble perdu. » De fait, son état général s’était dégradé. Les différents professionnels qui l’entourent s’en étaient aperçus, et on était à ça de le faire hospitaliser d’office. Pour des raisons qu’on ignore, les policiers ont dû l’approcher, ce mardi 8 décembre, et depuis il est incarcéré.

TRIBUNAL DE CHALON - Au début tout va mieux que bien. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils s’aiment.

Puis ils décident de vivre ensemble, ils se confrontent à leurs limites respectives, fin du conte. Il est à la barre, campé sur ses jambes, elle est assise sur le banc des parties civiles, serrant contre elle les pans de sa veste. L’audience sera longue, ce lundi 7 décembre, car il est poursuivi pour violences habituelles (pendant 1 an) mais maintient que c’est elle qui le poussait à bout.

TRIBUNAL DE CHALON - Poursuivi pour corruption de mineur, et captation, détention, diffusion, transmission d’images à caractère pédopornographique.

Il est 17h10 lorsque l’escorte introduit le prévenu dans le box. C’est un homme âgé de 30 ans nous apprend le rôle. Sans cette information nous ne l’aurions pas deviné, tant sa silhouette offre un mélange contrasté de traits très juvéniles et de signes inverses. Il est en détention provisoire depuis le 22 octobre 2019.

TRIBUNAL DE CHALON - Samedi 21, en début d’après-midi, les gendarmes sont appelés à Saint-Pierre de Bresse pour une tentative de meurtre.

« Je prends un médicament pour m’arrêter de penser, parce que mon cerveau tourne tout le temps : ce que je vais devenir, ce que je vais faire… Il m’est arrivé beaucoup de choses dans ma vie, et pas que des choses faciles. J’ai l’impression que quand je veux construire, ça ne marche jamais. J’avance pas. J’ai des crises d’angoisse à cause de ça, je fais de la dépression, et voilà. » Sa voix se cassait un peu, il s’est mis à pleurer.