Vous avez besoin d’une garde d’enfant ponctuelle, régulière, périscolaire : contactez Viva Services Chalon/Saône !

Immobilier

Où allez-vous fêter le Nouvel An ? Le plein d’idées par ici…

TRIBUNAL DE CHALON - Il roue de coups sa compagne enceinte

Il a dû l’emmener à l’hôpital et c’est grâce à cela que le parquet a pu se saisir du dossier. « Elle avait déjà fait le 3949 mais n’avait jamais donné suite. » Ils sont jeunes et ne veulent pas se séparer. Il lui a fracturé le nez, et l’insulte à chaque fois qu’il est bourré.

ACM Construction : une équipe d’experts pour accompagner vos projets

TRIBUNAL DE CHALON - ll ne boit plus, sauf qu’il avait bu, bu sans soif, et voilà le résultat.

Rond, taille moyenne, une barbe, un sweat Chicago Bulls, il sort de garde à vue pour être jugé dans la foulée ce jeudi 8 novembre, et il geint plus qu’il ne parle. Pourtant, la veille au petit matin, quand le PSIG de Louhans est intervenu pour le récupérer, il ne gémissait pas, il crachait insultes et menaces. Les menaces, inacceptables. Les insultes non plus, mais le dommage n’est pas le même. Aussi les gendarmes du PSIG sont-ils à l’audience, en tenue.

Annonces

TRIBUNAL DE CHALON - Un huis clos de violences qui aura duré 4 ans sur fond d'alcool

Quand il a commencé à la battre, il a pleuré devant elle, et il a évoqué son passé d’enfant battu. Puis ce fut l’escalade. L’alcool à tous les coups entraînait de la violence, mais plus il la frappait, moins il avait besoin de consommer. « Les coups semblaient lui apporter une détente qui le conduisait au sommeil. » Elle n’a pas 23 ans, il en a 26. Ce huis clos a duré 4 ans, et lorsqu’enfin ils se sont séparés, il l’a harcelée tant et si bien qu’elle a dévissé. On croit apercevoir les éclats de ce qui fut broyé en elle, derrière son joli visage.

Un menu diététique élaboré par Dietplus Chalon/Saône à déguster à l’Émile Brochettes !

TRIBUNAL DE CHALON - Au sujet de l'homicide de Saint Vallier

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Dijon a rendu sa décision sur siège ce mercredi 7 novembre. Le parquet de Chalon avait fait appel de la mesure de placement de l’auteur des faits (coups ayant entraîné la mort, nuit du 6 au 7 octobre à Saint-Vallier) sous contrôle judiciaire.

TRIBUNAL DE CHALON - « Comme j’ai dit, le chat, j’ai pas fait exprès. »

Arrêté le 3 novembre suite à une n’nième scène violente contre sa compagne, monsieur G., 40 ans, est traduit en comparution immédiate ce lundi 6 novembre pour 2 séries de faits de cette nature. Au cours du cirque du 12 octobre, il donnait aussi des coups de pieds dans les meubles, le chaton qui passait par là en un pris un, il en est mort.

Liquidation totale avant travaux* dans votre boutique « Espace Karmin» à MONTCHANIN.

De -30% À -60% sur produits étiquetés en magasin. Ouverture exceptionnelle Dimanche 17 Novembre 2019 de 9h à 19h Non Stop

TRIBUNAL DE CHALON - Ivre au volant, il s'en était pris aux gendarmes

« Je reconnais les faits, parce que je sais que quand j’ai un souci d’alcool, je suis violent. C’est pour ça que je reconnais les faits. » Il en a oublié une partie, il était ivre, avant-hier, à Baudrières, et ce sont les gendarmes qui ont pris. Comme son casier judiciaire est fourni (10 mentions) et surtout, varié, il se trouve en état de récidive légale pour 4 des 5 préventions qui lui valent une comparution immédiate ce lundi 5 novembre.

Fumer tue !

Un contrebandier de tabac a été retrouvé mort de froid à la frontière entre l'Andorre et la France.

René Pierre à Crissey - Encore mieux que nos prix d'usine !

à partir du vendredi 22 novembre !

On vide à la Halle au Sommeil Chalon/Saône ! Prix fracassés sur Modèles Expo signalés en magasin

TRIBUNAL DE CHALON - L'éternelle violence conjugale conjuguée au quotidien

Il n’a pas de casier et pourtant, à l’issue de l’audience de comparution immédiate de ce lundi 15 octobre, il est maintenu en détention, pour quelques mois : « Le tribunal estime qu’il est important pour la victime d’avoir un temps pendant lequel elle sera certaine de ne pas vous rencontrer », lui explique la présidente Grosjean. Il a 38 ans, et sa vie conjugale, déjà mise à mal par des violences plutôt insensées, prend fin ce jour.

TRIBUNAL DE CHALON - Ils avaient braqué à Verdun sur le Doubs, à Sassenay et à Verjux pour acheter de la cocaïne au Creusot

Pendant le délibéré, tout le monde est sorti se dégourdir les jambes. Les victimes échangeaient entre elles, les prévenus aussi, de leur côté. Puis la police est arrivée, s’est placée au fond de la salle. Le parquet avait requis deux mandats de dépôts à la barre. Maître Trajkowsky s’est alors rapprochée de ses deux jeunes clients. Ils ont 24 ans mais peuvent en paraître moins, ils se tassent sur le banc, ils enfilent leurs blousons, ils vont partir en prison.

TRIBUNAL DE CHALON - Il avait fracturé le local du PS et mis la main sur.... 30 euros !

Long et très mince, il a la tête posée comme une tête d’épingle sur une carrure proportionnelle à sa taille. Tout en lui respire la sobriété, et pourtant il est accro à l’alcool, au cannabis, et aux médicaments. Le 7 octobre dernier il a forcé le local du Parti Socialiste à Chalon, y a volé 30 euros. Le local était tout retourné et des chéquiers traînaient au sol, sans intérêt pour lui : il ne voulait que de l’argent liquide, pourquoi ? « Pour m’acheter à manger. »

PROCES DU "RODEO" de Chalon sur Saône - Le parquet du TGI de Chalon sur Saône a fait appel de la décision du tribunal

Le parquet du TGI de Chalon sur Saône a fait appel de la décision du tribunal rendue ce lundi 8 octobre de condamner M. O., né en 1989 à Chalon, à 6 mois de prison avec sursis, un TIG de 205 heures, une amende de 500 euros et à suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière, considérant que la sanction n’est pas à la hauteur des faits.

TRIBUNAL DE CHALON - Il s'en était pris à un surveillant de prison

« Moi j’aime pas la justice, je la déteste. J’en ai marre de me trouver à la barre pour des bêtises à la con. En 2013 j’ai fait une prise d’otages. Le procureur m’avait dit : la justice est contre toi, mais elle est pour toi aussi. La détention est un endroit épouvantable. On l’appelle l’ombre de la République : il s’y passe des trucs de ouf, et on ne peut pas en parler. » Hasim X (prénom modifié) passe en comparution immédiate ce jeudi 27 septembre pour des violences sur un surveillant au centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand, le 28 août dernier.

TRIBUNAL DE CHALON - Un artisan du bâtiment profitait des chantiers pour dépouiller ses victimes

« Si je n’avais pas vu les images de la caméra de surveillance, je n’aurais jamais pu penser que c’était lui qui nous volait ! » dit une des victimes dans le hall du TGI. « Lui », cet homme touché-coulé par son divorce, qui début 2017 se retrouve sans domicile, endetté, et… Et quoi ? On ne sait pas vraiment, et lui non plus dit-il. Jugé ce jeudi 27 septembre en comparution immédiate, Jean X , 53 ans, a passé ces 18 derniers mois à voler, à gauche et à droite, 7 victimes se constituent parties civiles.

TRIBUNAL DE CHALON - 1.4 kg héroïne saisie à Montceau ... l'affaire renvoyée fin octobre mais maintien en détention du prévenu !

Arrêté à Montceau le 19 septembre dernier et placé en détention, Brahim (prénom modifié) X, né à Saint-Vallier, a comparu ce jour en CI pour y être jugé. Conduite sans permis et sous stupéfiants, usage de stups et détention d’1.380 kg d’héroïne et de 51.2 grammes de cannabis : en état de récidive légale, il encourt jusqu’à 20 ans de prison.