Bourgogne

Remise des prix du concours régional de l’économie sociale et solidaire

Vendredi 25 novembre, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, et Denis Hameau, vice-président en charge de l’économie sociale et solidaire, ont remis les prix aux cinq lauréats régionaux du concours de l’ESS.

Une cérémonie organisée en partenariat avec le magazine Alternatives économiques dans le cadre des « Journées de l’économie autrement ». Chaque récipiendaire a reçu un chèque d’une valeur de 4 000 euros. Le Prix spécial du jury a été remis à l’association dijonnaise Solidarité femmes.

Les lauréats

 

- ECCOFOR - ECOUTER COMPRENDRE FORMER (Dole)

Cette association est née d’un constat : d’un côté, des jeunes sortant du système scolaire sans diplôme ; de l’autre, des secteurs économiques et industriels manquant de main d'œuvre… ECCOFOR a donc ouvert JURALTERNANCE, une école particulière où des professionnels initient les jeunes déscolarisés à un métier, leur métier. Une démarche appréciée par les entreprises doublée d’une pédagogie du sens et de la réussite, un lieu d’intégration progressive dans la vie active bref, une voie d’excellence profitable à tous.  

- ALTER&COOP (Lons-le-Saunier)

Cette coopérative est née de la rencontre d’entrepreneurs et d’acteurs soucieux « d’entreprendre autrement », et ce dès aujourd’hui mais avec des préoccupations pour l’avenir, notamment en matière techniques. La philosophie de l'entreprise s'est construite autour de trois piliers : la gestion technique des bâtiments (domotique, smarthome), l’énergie (panneaux photovoltaïques) et le numérique.

- ASSOCIATION VELOCAMPUS (Besançon)

Cette association promeut la bicyclette en ville en sensibilisant le public aux bénéfices de sa pratique, tout en développant l’autonomie des cyclistes en leur facilitant l’accès à l’entretien et à la réparation de leur bicyclette. Elle recycle les vieux vélos et les pièces d’occasion dans une logique de revalorisation, sans négliger de créer du lien social et des échanges intergénérationnels et interculturels autour d’une passion commune.

- LA BECANE A JULES (Dijon)

La Bécane à Jules a vu le jour en 2006 et est devenue une société coopérative d’intérêt collectif en 2015. Sa finalité : la promotion du vélo en milieu urbain, l'autoréparation et le développement de l'économie circulaire. Le projet présenté pour le concours 2016 a été la mise en place d'une filière de réemploi des cycles. Depuis 2008, plus de 3 500 ont été récupérés (démontés pour pièces, vendus en l’état ou transformés sous la marque RE FAB-DIJON).

Le Prix spécial du Jury, d’une valeur de 2 000 euros, a quant à lui été remis à l’association dijonnaise SOLIDARITE FEMMES 21, qui propose un soutien financier aux femmes ayant subi des traumatismes sexuels (inceste, agressions, viols) mais n’ayant pas les moyens de financer une thérapie spécifique. Le projet salué par le jury est la création d’une aide financière particulière pour le règlement de séances d’art-thérapie.



La région Bourgogne-Franche-Comté réserve 8,2 millions d’euros à l’ESS

L’ESS constitue une composante à part entière de l’économie régionale. Elle représente plus de 106 000 emplois – 14,4% de l’emploi privé – et 10 200 établissements, majoritairement des associations.
La région entend promouvoir cette autre façon d’entreprendre, qui concilie activité économique et gouvernance démocratique. Elle favorise la consolidation, le développement et le changement d’échelle des entreprises du secteur et apporte son soutien :
- aux actions d’animation et de coopération des réseaux de l’ESS et des entreprises d’insertion ;
- aux organismes et aux dispositifs d’accompagnement à la création-reprise-développement d’entreprises de l’ESS ;  
- à l’investissement dans les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) ;
- aux outils financiers et à l’ingénierie financière, comme les fonds territoriaux de France active ou le fonds de micro-crédits de la Caisse solidaire ;
- au maintien et à la consolidation de l’emploi dans la filière de l’insertion par l’économique et de l’aide à domicile via le dispositif Tremplin solidarités ;
- aux actions de promotion et de communication (Prix de l’ESS, Mois de l’ESS…) ;
- aux programmes de sensibilisation, de promotion et de développement de l’innovation sociale dans les entreprises.  
Quatre mesures phares ont été arrêtées pour 2016 :
- l’extension du Prix de l’ESS à l’ensemble du territoire régional ;
- idem pour la démarche Rally’nov de détection et de valorisation de l’innovation sociale dans les entreprises ;
- la mise en place d’expérimentations locales, comme les Territoires zéro chômeur de longue durée;
- et enfin l’organisation d’une Conférence régionale de l’ESS.

Météo locale

Recherche

Mode et beauté