Chalon sur Saône

Un humidificateur situé au dessus du bloc opératoire à l'origine de l'incendie à l'hôpital de Chalon sur Saône

Bruno Legourd a tenu à lever le voile de l'incident technique qui s'est déclenché au-dessus de l'un des blocs opératoires de l'hôpital William Morey ce lundi matin peu avant 8h. C'est un humidificateur d'air qui a pris feu pour des raisons inexpliquées.

Très vite, les agents de sécurité ont été alerté de l'alerte incendie dans un local technique situé au dessus de l'une des neuf salles d'opération de l'hôpital William Morey. Avant même l'arrivée des renforts émanant du centre d'intervention de Chalon sur Saône, l'un des agents de sécurité interne à l'hôpital était intervenu sans aucune difficulté. Reste que pour des raisons de sécurité évidentes, tous les appareils identiques à celui qui a pris feu ont été aussitôt contrôlés. Aucune conséquence fâcheuse n'a été constaté sur l'activité hospitalière au-delà de quelques reports d'opérations sans conséquences majeures, alors que les services d'urgence avaient été informés de transférer les éventuelles opérations d'urgence vers d'autres centres hospitaliers. Deux salles d'opérations ont été rendues rapidement opérationnelles alors que dans les autres des vérifications sur la qualité de l'air ont été réalisées.

 "Il s'agissait d'assurer la qualité des salles d'opérations" a tenu à préciser Bruno Legourd, accompagné du directeur des services de technique, et celui de la sécurité notamment. Plus de peur que mal au final, comme info-chalon.com le précisait dès lundi matin, mais il s'agissait d'apporter quelques éléments de réponses à la population. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche