Chalon sur Saône

Communiqué des Accompagnants au Commissariat de Chalon-sur-Saône

Les Accompagnants au Commissariat de Chalon-sur-Saône ont fait parvenir à Info Chalon un texte inspiré de la poétesse Patricia Cottron-Daubigné, en guise de communiqué.

Les hommes marchent toujours au-delà de ce qui les écrase

«Alors qu’ils fuient l’oppression, les brutalités,
Alors qu’ils fuient tout ce qui les menace dans leur pays, arrestations, disparitions,
Alors qu’ils fuient la guerre,
Alors qu’ils fuient, avec comme seule obsession, seule urgence, trouver un lieu. Un lieu, loin du monde de douleurs, un lieu où vivre doucement et voir grandir les enfants,
Alors qu’ils viennent les mains nues, avec leur cœur et rien d’autre pour tenir la route, avec du cœur au ventre et des mains faites pour le travail, pour ceux que la mort n’a pas gardés dans la mer n’a pas gardés dans la soute d’un avion, dans la neige gelée d’un chemin des Balkans, n’a pas gardés dans les essieux d’un camion, pour ceux-là les camps,
Camps des refusés, des interdits où s’installent les mêmes détresses, les mêmes dénuements, en redoutant à plus ou moins long terme l’expulsion, le retour forcé ou le charter.


Alors nous, accompagnants au commissariat, à Chalon sur Saône, dénonçons une Europe qui laisse mourir pour ne pas accueillir et exigeons la régularisation immédiate, pleine et entière, pour qu’ils puissent vivre et travailler, de tous les sans-papiers.

Texte inspiré de poèmes tirés du recueil « Ceux du lointain » de la poète Patricia Cottron Daubigné»

 

Les Accompagnants du Commissariat de Chalon-sur-Saône

Annonces