Rémy Rebeyrotte ironise sur la pseudo affaire des «masques Dim» et l'emballement de certains médias

Communiqué :

DIM ET LES MASQUES DIM BLANCHIS : Reporterre… de désolation !

Le masque DIM n’est ni dangereux, encore moins nocif. Ce sont les conclusions de l’Enquête de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES).
Le masque DIM ne pose aucun problème s'il est utilisé selon les préconisations inscrites sur l'emballage (lavage avant première utilisation, puis lavages réguliers et utilisation uniquement quand il est sec). Et même, en dehors de ces précautions, rien ne démontre un quelconque danger avéré. Le masque DIM est donc réhabilité et l’ANSES précise que la marque n'a rien cherché à dissimuler, joue et a joué la transparence la plus absolue et le respect de l'utilisateur.
« Calomnier, il en restera toujours quelque chose » écrivait Francis Bacon. Ce pourrait être la devise de ces écolos extrémistes militants dont Reporterre est l'un des média. Écrire de telles allégations sans interroger l'entreprise, sans enquêter au préalable, peut avoir des conséquences lourdes dont Reporterre n'assumera rien, bien entendu !
Et que dire des autres organes de presse nationaux, et encore plus surprenant, locaux, qui ont repris de telles informations sans vérifier. Qu'ils n'en soient pas remerciés ! Souhaitons que leurs lecteurs et les consommateurs ne soient pas dupes…

Rémy Rebeyrotte
Député de Saône-et-Loire

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche