Coup de gueule de Stéphane Duplessis, Président de l’Association 3C au sujet de l’accès aux rayons non essentiels des grandes surfaces

‘Il y a une loi, il faut qu’elle s’applique pour tout le monde ! » a-t-il déclaré.

Stéphane Duplessis, Président de l’Association 3C s’est confié à info-chalon concernant les grandes surfaces chalonnaises :

« Mon coup de gueule c’est de savoir pourquoi lors de l’ouverture des grandes surfaces, on laisse l’autorisation à l’accès des rayons qui sont non essentiels et que l’on nous interdit nous, petits commerçants du centre ville, à être ouverts. Il faut savoir, que dans l’Est de la France, lors du 1er grand confinement, les grandes surfaces interdisaient l’accès sous décret municipal ou préfectoral, l’accès aux rayons non alimentaires ou non essentiels. Donc honnêtement, je pense que pour la survie des commerces du Centre Ville, il est important de mettre ce dispositif en place ici. Et d’ailleurs, je demande même à rencontrer le Sous-préfet pour défendre le commerce du Centre Ville et que l’on prenne les mêmes mesures. Je suis complètement d’accord, qu’il faut faire ses courses tout en privilégiant les circuits courts, c'est-à-dire comme avec nos amis agriculteurs, primeurs, maraîchers… ou nos amis boulangers, bouchers, traiteurs du Centre Ville. On a besoin des grandes surfaces mais que cela soit une réglementation équitable ! C'est-à-dire pour tout le monde ! Il y a une loi. Il faut qu’elle s’applique à tout le monde, c'est-à-dire que dans ces grandes surfaces, on peut très bien interdire, des rayons qui ne sont pas non essentiels ! ».

J.P.B            

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche