Service National Universel (SNU) 
 - Convention-cadre Etat et Association nationale des membres de l’ONM  

Vendredi 4 juin 2021 s’est déroulée une signature de Convention-cadre, à l’Hôtel de Questure de l’Assemblée Nationale entre l’Etat, représenté par Madame Sarah El Haïry, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale, de la jeunesse et des sports, chargée de la jeunesse et de l’Engagement - et l’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite.

 

Lors de cette signature, Madame Joëlle Arnoult - Administrateur National - représentait également la section ANMONM de Saône-et-Loire, qui s’impliquera progressivement pour une expérimentation et travaillera en association avec les chefs de centre du département concerné.

 

Cette Convention met en avant la volonté de l’Etat de travailler en liens étroits avec l’ANMONM dans les Départements pilotes à l’occasion du Service National Universel. La Saône-et-Loire fait partie de ces sites répertoriés.

 

Le Service National Universel expérimenté en 2021 :

Appelé à succéder indirectement au service national, le dispositif du SNU a été présenté au Conseil des Ministres du 27 juin 2018 par le Premier Ministre avec pour finalité : “un moment de cohésion visant à recréer le socle d’un creuset républicain et à transmettre le goût de l’engagement”.

S’adressant aux jeunes filles et garçons de 15 et 16 ans, le SNU s’articule autour d’une phase de cohésion de 2 semaines et d’une mission d’intérêt général de 2 semaines.

 

5 objectifs se trouvent assignés : être acteur de la citoyenneté ; transmettre un socle républicain, renforcer la cohésion nationale, développer une culture de l’engagement, accompagner l’insertion sociale et professionnelle.

Le Conseil des Ministres du 28 août 2019 a adopté un projet de loi constitutionnelle pour rendre, à l’avenir, le SNU obligatoire et universel.

 

L’esprit animant le Service National Universel rejoint les préoccupations de l’Association Nationale des Membres de l’ONM réaffirmées lors du Congrès de Nîmes de juin 2019. 

 

 

 

 

La Convention prévoit :

 

  • De proposer une mise à disposition de membres volontaires de l’Ordre National du Mérite des centres d’accueil des sessions du SNU pour que ceux-ci animent, par leurs témoignages et réflexions, les modules “citoyenneté & institutions” et “découverte de l’engagement”.

 

  • Que l’ANMONM s’engage à sensibiliser ses adhérents à cette opération bénévole, par le canal de ses Sections départementales, et à fournir aux autorités académiques et militaires des sièges des sessions une liste de volontaires avec leur profil. De même, une restitution des expériences sera transmise aux mêmes autorités.

 

  • Une annexe relative aux modalités pratiques d’organisation et de fonctionnement est établie par les services du Ministère en lien avec les Rectorats d’Académie, les Directions Régionales déconcentrées chargées de la Jeunesse et les Commandements des Zones de Défense et de Sécurité afin de répondre par un accompagnement approprié de représentants de la société civile à la mise en œuvre dans la Nation du SNU.

 

 

La Saône-et-Loire déjà engagée : 

 

L’ANMONM 71 s’est investie avant même la mise en place de cette convention. En effet, trois membres de l’association sont d’ores et déjà pleinement investis dans le SNU de Fontaines (71150). 

La Directrice du SNU, Catherine Raclot-Marchois, et deux Chefs de Compagnies, Philippe Bourdiau et Abdelali Riassi sont membres et chargés de missions de l’ANMONM départementale. 

Par ailleurs, le jeune porte-drapeau de l’ANMONM 71, Aaron Jacob, âgé de seulement 13 ans, participera à deux temps forts à l’occasion du SNU.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche