Châtenoy le Royal

Commémoration du 81e anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 à Châtenoy le Royal.

Il y a 81 ans jour pour jour, le général de Gaulle appelait les Français à continuer le combat contre l'Allemagne nazie

 

Le 16 juin au soir, la formation du gouvernement du maréchal Pétain est imminente. La France vient d’ouvrir l’une des pages les plus sombres de son histoire. L’arrivée au pouvoir d’une droite versaillaise et revancharde contre le Front Populaire et de l’extrême droite contre l’esprit des Lumières scellera le pire : la soumission, la collaboration, puis la participation active à l’entreprise génocidaire du IIIème Reich.  Un cauchemar. Paul Reynaud envoie De Gaulle à Londres pour y réclamer des avions et des bateaux de transport, face au péril d’Adolf Hitler…(extrait du Texte de Michèle Picard)

Refusant la défaite et la perspective d'un armistice avec l'Allemagne nazie, le général de Gaulle rejoint l'Angleterre le 17 juin 1940 pour poursuivre le combat. Grâce au soutien du Premier ministre britannique Winston Churchill, il lance un appel à la population française, le 18 juin 1940, sur les ondes de la BBC. Cet appel, dont il ne reste que très peu de traces, est considéré comme l'acte fondateur de la France Libre. C’est le lancement de la Résistance, du refus de la défaite, voici les dernières paroles de son discours radiophonique.

« …Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la radio de Londres. »

Cérémonie du vendredi 18 juin 2021

Vincent Bergeret maire de la ville, Marie Mercier sénatrice, Isabelle Dechaume conseillère départementale, les élus, l’officier représentant la gendarmerie, les associations d’anciens combattants, les habitants et des enfants de l’école de Cruzille de Châtenoy-le-Royal étaient présents pour rendre hommage à celui qui a pris le destin de notre pays en main ainsi qu’aux nombreux hommes et aux nombreuses femmes qui se sont ralliés à son appel pour que nous puissions vivre dans un pays libre.

En présence des porte-drapeaux, les autorités accompagnées des enfants ont déposé des gerbes au monument de la rue du Bourg. Ensuite Clara Barbier, Jana Perrodin, Gabin Heller, Emrys Lagrue et Eva Folléat de l’école de Cruzille ont lu le texte de l'Appel du Général de gaulle et le maire, Vincent Bergeret à lu le message de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des armées. Pour cette cérémonie l’hymne national et la sonnerie aux morts ont été interprété par l’harmonie Banda Despérados de Châtenoy le Royal.

C.Cléaux