Chalon sur Saône

La Fondation Maison Colin Seguin a remis un chèque de 5 000 euros au Bois Gourmand du Chalonnais

La Fondation Maison Colin Seguin a remis un chèque de 5 000 euros au Bois Gourmand du Chalonnais

Ce jeudi 8 décembre, la Fondation Maison Colin Seguin a remis un chèque de 5 000 euros au Bois Gourmand du Chalonnais, l’association œuvrant à la création d’un jardin-forêt au sein de la maison des associations de Chalon-sur-Saône, l’Espace Jean Zay. Un moment fort, qui a mis du baume au cœur des bénévoles de cette jeune association, dont l’action permet de donner corps à la notion un peu abstraite de « vivre-ensemble ».

A écouter Marie-Noëlle Lavigne, Nicole Estevenon, Marie-Paule Grosjean, Philippe Beaugrand, Gilles Rabut, Véronique Vincent ou Jean-Pierre Becq, tous membres actifs de l’association, c’est le 13 novembre 2018 que l’idée de créer un « bois gourmand » dans le Chalonnais est née. Au cours de l’une de ces conférences organisées le deuxième mardi de chaque mois par l’Association chalonnaise pour la Transition Ecologique (ACTE), plus connues sous le nom de « mardis alternatifs ». 

Ce jour-là, ACTE avait reçu Fabrice Desjours, créateur de la Forêt Gourmande à Diconne (71). Fort d’une expérience concluante en ce domaine, celui-ci avait enthousiasmé les participants. Tant et si bien que nombre d’entre eux avaient dans les jours suivants décidé de créer un groupe dédié à un projet chalonnais de « jardin-forêt », c’est-à-dire un écosystème cultivé, combinant les principes de la permaculture et de l’agroforesterie, permettant de transformer n’importe quel bout de terrain, quelle que soit sa taille, en jardin comestible luxuriant, esthétique et durable. 

Obstination et suite dans les idées

Ce groupe de travail mis sur pied, ses membres, de plus en plus nombreux, se sont vite fixés pour priorité de trouver un terrain non pollué, facilement accessible à la population, ceci pour engager un travail partenarial avec les habitants et futurs usagers de ce jardin-forêt en vue de leur implication. Une quête semée d’embuches et d’obstacle.

L’enthousiasme des participants, qui aurait pu retomber ou s’émousser au contact des formulaires administratifs à la française, s’est au contraire renforcé petit à petit. Ainsi, malgré les (nombreuses) déconvenues et contretemps, le projet s’est-il consolidé. 

Ce n’est toutefois qu’en octobre 2020 que celui-ci a connu une accélération décisive : lorsque la Municipalité de Chalon a finalement proposé, pour aider à la création le jardin-forêt tant souhaité, le terrain situé autour de la Maison des Associations à l’Espace Jean Zay, d’une superficie de 3900 m². Deux mois plus tard, une association entièrement dédiée à sa réalisation et indépendante d’ACTE, le Bois Gourmand du Chalonnais, est née pour le porter sur les fonts baptismaux, entièrement composée de bénévoles qui ne comptent ni leur temps ni leur énergie.

Un projet qui devient réalité


Grâce à eux, ce projet devient désormais réalité. Il rassemble les jeunes élèves de nombreuses écoles primaires chalonnaises, leurs parents, mais aussi les habitants du quartier prioritaire au sein duquel il se déploie : les Prés Saint-Jean. Autour de lui, des personnes qui ne se côtoyaient pas ou peu se rencontrent désormais, se découvrent, apprennent et travaillent ensemble.

Depuis quelques mois, Le Bois Gourmand du Chalonnais peut désormais compter, pour l’acquisition de nouvelles essences d’arbres et le lancement d’ateliers, sur le concours financier de la Fondation Maison Colin Seguin. Celle-ci, qui soutient par ailleurs d’autres associations chalonnaises telles qu’ Active 71 et l’ASTI, est venue ce jeudi remettre symboliquement un chèque de 5 000 euros, correspondant à la subvention que son conseil d’administration a décidé de lui allouer en 2022.

Durant le temps d’échange qui a suivi, Gonzague Manet, « représentant de la volonté des salariés de la Maison Colin Seguin de soutenir des causes qui leur tiennent à cœur » par l’intermédiaire de la Fondation éponyme, a souhaité faire part de leur fierté à tous de participer à une aventure à la fois humaine et environnementale. « Ce projet vertueux crée localement une dynamique éco-citoyenne », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « celui-ci permet à la fois de valoriser des pratiques respectueuses de la biodiversité et de donner corps à la notion un peu abstraite de « vivre-ensemble, en réunissant concrètement des groupes sociaux qui ne se rencontreraient pas forcément sinon, qui plus est dans un Quartier prioritaire ». En entendant ce dernier dire tout le bien qu’il pensait de leurs efforts et de leur engagement, les bénévoles du Bois Gourmand du Chalonnais ont bu du petit lait.

 

 

Contacter Le Bois Gourmand du Chalonnais

foretgourmande@chalontransition.org  

06 89 08 17 83 

 

Fondation Maison Colin Seguin

4 route de Dijon

21700 Nuits-Saint-Georges

Par téléphone : 07.56.00.34.86

Par mail : contact@fondation-mcs.org