Chalon sur Saône

Ce samedi, la librairie Gibert Joseph a reçu une « avant-garde » des Editions Mutine

Info-Chalon vous l’avait annoncé [1], la librairie Gibert Joseph, à Chalon, recevait ce samedi 12 décembre la fondatrice des Editions Mutine, ainsi que deux des auteurs que celle-ci a publiés : Laurent Vignat et Robert Coulon.

Installés en plein milieu des locaux de la librairie, Marie-Thérèse Mutin [1], Laurent Vignat et Robert Coulin, sorte d’ « avant-garde », non pas du prolétariat (quoique…), mais des éditions Mutine, semblaient plutôt heureux ce samedi, quand votre serviteur a débarqué chez Gibert, sans crier gare. Il faut dire que, depuis les 15 heures de l’après-midi qu’ils étaient là, ils avaient déjà vu défiler pas mal de gens : aussi bien des curieux, intrigués par cet étrange trio, que des afficionados. Ceci dit, s’ils rayonnaient de la sorte, c’était peut-être aussi parce qu’ils avaient là l’occasion de se retrouver et de tailler une bavette, les Editions Mutine – une Maison d’édition associative forte de 200 adhérents et lecteurs – étant une sorte de grande famille, dont les auteurs se connaissent et s’apprécient les uns les autres, à l’instar, visiblement, de Laurent Vignat et Robert Coulon, tous deux venus présenter leurs livres.

« Je me suis remis à écrire des nouvelles »

Après un recueil de nouvelles sur la vie de personnes très différentes, publié en 2013 [2], Robert Coulon s’est lancé dans un roman, Gabriel, paru cette année [3]. Celui-ci, consacré à l’itinéraire d’un jeune des années 1970, âgé d’une quinzaine d’années « au moment des faits » comme on dit dans le prétoire des juges, Robert Coulon a eu l’idée de l’écrire, plus exactement ressenti le besoin de le faire, après avoir revu une vieille photo, celle de sa classe de 4ème, qui lui a fait comme un effet « Madeleine de Proust ». Un roman dans lequel, Robert Coulon en convient, il y a pas mal de nostalgie. Mais pas que. « Y en a ! », comme le dirait Francis Blanche, dans un film bien connu de Lautner, mais « y a autre chose ». Et, à écouter Robert Coulon, c’est pas de la betterave !

Pour le vérifier, votre serviteur d’Info-Chalon s’est tout de même procuré ce livre. Et si vraiment « c’est du brutal », soyez sûrs qu’il vous touchera deux mots de l’histoire de cet ado, « éduqué à être sûr de lui », mais finalement « hésitant avec les jeunes filles ».

Après Gabriel, repos pour Robert Coulon ? Que nenni ! « Délivré » de ce roman, le gars ne s’est pas reposé sur ses lauriers pour autant. Il a gratté une pièce de théâtre, rien moins, et s’est remis à écrire des nouvelles, « plus sombres que celles de Traces ».

« L’idéologie néolibérale repose sur des injonctions paradoxales »

« Faire mieux avec moins »« Libérez-vous en travaillant chez vous »… « Soyez spontanés »… De prime abord, le point commun entre ces injonctions ne saute pas forcément aux yeux. Et pourtant, il y en a bien un : elles sont toutes paradoxales. Un recueil de nouvelles sur les « injonctions paradoxales », sur lesquelles repose l’idéologie néolibérale, c’est ce sur quoi travaille Laurent Vignat en ce moment. Et, autant le dire tout de go, si celles-ci sont de la trempe de Profils de plâtre [4], l’un de ses précédents recueils de nouvelles, consacrées à des profils sociaux différents (un député soucieux de sa réélection – pléonasme… -, un chirurgien, un directeur des ressources humaines), sur lequel votre serviteur n’a pu s’empêcher de se jeter en rentrant chez lui, ça promet !

Un nouvelliste pur et dur, ce Laurent Vignat ? Loin de là ! Celui-ci a déjà commis plusieurs romans. L'un d'entre eux a d'ailleurs eu un certain succès, et même obtenu le prix du Conseil général de Saône-et-Loire, en 2008 [5]. C’est également un… conteur. En effet, il vient de publier Particule d’enfance [6], un conte, mis en musique par Merwan Djane, bientôt chorégraphié, pour une représentation à Rully, le 6 mars prochain. Un évènement sur lequel, bien sûr, Info-Chalon reviendra en temps utile.

S.P.A.B.

(Photo, de G. à D. : Robert Coulon, Marie-Thérèse Mutin, Laurent Vignat)

[1] Voir l’article d’Info-Chalon :

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2015/12/09/18242/ce-samedi-12-decembre-la-librairie-gibert-joseph-de-chalon-re-oit-la-fondatrice-des-editions-mutine-marie-therese-mutin/

[2] Robert Coulon, Traces, Editions Mutine, 2013, 12 euros

[3] Robert Coulon, Gabriel, Editions Mutine, 2015, 181 p, 15 euros

[4] Laurent Vignat, Profils de plâtre, Editions Mutine, 2013, 147 p, 12 euros

[5] Laurent Vignat, Lignes de rive, Editions Mutine, 2006, 12 euros

[6] Laurent Vignat, Particule d’enfance, 2015, 31 p, 5 euros

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche