Politique Politique de gauche

Immobilier

A Dijon, Benoît Hamon part à la reconquête...

Avant sa grande réunion publique devant 400 personnes à la mairie de Chenôve ce mardi soir, Benoit Hamon a rencontré les médias au cours d'une conférence de presse qui lui permis de faire le point sur sa journée en Côte-d'Or, Dijon, la ruralité, la jeunesse, et son mouvement, génération.s. Rencontre.

C’est le Grand nettoyage d’Automne aux Établissements Cottet et tout ce fait dans la bonne humeur grâce au matériel adapté STIHL !

CITYA BOUCICAUT IMMOBILIER : une équipe transaction expérimentée à votre service du lundi au samedi !

Emmanuelle, Pascal et Brigitte (de gauche à droite) constituent l’équipe transaction CITYA BOUCICAUT  

CARROSANIT : arrivée de la CUISINE DESIGN ITALIENNE et avalanche d’OFFRES EXCEPTIONNELLES !

Les élus régionaux de Saône et Loire pointent "leurs frustrations" face "à ce qui sort dans la presse et qui n'est pas à la hauteur des enjeux régionaux"

Jérôme Durain, Laetitia Martinez, Stéphane Guiguet, Nisrine Zaïbi, Francine Chopard et Laurence Fluttaz ont évoqué à tour de rôle sur leurs champs de compétence respectifs tout ce qui fait leur quotidien à la région Bourgogne-Franche Comté, "loin de la politique politicienne qui n'apporte rien au quotidien des Bourguignons et Franc-Comtois".

Viva Services Chalon/Saône vous rend la vie plus facile avec une femme de ménage fiable et compétente à domicile !

«Macron et la politique du Gouvernement c’est une duperie» pour Boris Vallaud, député des Landes, invité de l'édition 2017 de la Fête de la Rose

imanche, Boris Vallaud, ancien conseiller de François Hollande, ancien bras droit d’Arnaud Montebourg, sera l’invité d’honneur de la Fête de la Rose à Frangy en Bresse. Le nouveau député des Landes nous a accordé une interview. Il parle de Frangy, de Montebourg, de Macron, du Gouvernement, de l’Assemblée Nationale, des Insoumis, et même de l’Elan Chalon.

Au Mont Beuvray, l'Appel d'Arnaud Montebourg à voter pour des candidats de l'Autre France

Déplorant la fracture sociale qui touche le pays et qui a conduit "20000 communes de France sur 36000 à exprimer leur désespoir en plaçant le Front National en tête au 2ème tour de l'élection présidentielle" et le fait que "la majorité du pays a décidé de faire sécession avec la République , il faut des représentants de cette "Autre France", et vous avez ici à mes côtés 2 candidats de l'Autre France", Arnaud Montebourg ne s'est pas simplement contenté d'apporter son soutien aux 2 candidats, il a aussi posé les éventuelles bases d'un futur projet pour le pays.