Hier soir le dernier film de Ken Loach a fait salle comble au Mégarama Axel

Jeudi soir, «Sorry We missed You», le dernier long-métrage du réalisateur britannique Ken Loach sur l'ubérisation de l'emploi et les conséquences sur la vie privée des travailleurs était diffusé au Mégarama Axel. Organisée par l'association Chalonnaise des mordus du 7ème art, La Bobine, le moins que l'on puisse dire c'est que cette soirée a remporté un grand succès. Plus de détails avec Info Chalon.

Rencontre des étudiants de gestion logistique et transport avec leur parrain et marraine de promotion à l'IUT de Chalon sur Saône

Le mercredi 9 octobre, dans l’amphithéâtre Annie Antony de l’IUT de Chalon-sur-Saône, les étudiants de 1ère année de Gestion Logistique et Transport qui préparent leur DUT en alternance et les étudiants qui préparent le DUT en une « Année Spéciale » ont accueilli leur parrain et leur marraine de promotion.

L'humour, mais pas naguère. Maintenant, au jour le jour. L'événementiel par La Bajon le 13 novembre à Chalon

Suffisamment facétieuse sans être obligée de sortir des sentiers battus pour s’acoquiner avec les espiègleries au-dessous de tout soupçon, La Bajon a tellement embarqué son public dans son dérèglement de l’existant à Chalon-sur-Saône au premier trimestre 2019, qu’elle a été invitée à pourfendre les principaux acteurs de la vie quotidienne à nouveau dans la cité de Niépce. Le verdict tombera à 20h le mercredi 13 novembre en la salle Marcel-Sembat. Interview pour info-chalon.com.

-50 % sur vos deux 1ers mois d'abonnement : préparez la fin d’année de la meilleure façon qui soit avec vos clubs L’Appart Fitness® !

Immobilier

Pièce de théâtre coup de poing à l’Espace des Arts !

Christine Citti (texte) et Jean-Louis Martinelli (mise en scène et scénographie) ont présenté jeudi et vendredi dernier à l’Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône, 'Ils n’avaient pas prévu qu’on allait gagner' ayant pour thème des jeunes mineurs dans les foyers d’accueil d’urgence.

Au Temps Apprivoisé à Sevrey : le plus grand choix de laines du chalonnais !

Depuis 14 ans, le rayon laine du Temps Apprivoisé ne cesse de se développer.

Le « MAGASIN D’USINE » au Creusot, vous attend pour sa braderie d’hiver

du Mardi 12 Novembre au Samedi 16 Novembre 2019 de 10h à 12h et de 14h à 18h. de -30% à -60%*

Annonces

Fermez les yeux, rêvez de votre prochaine destination et direction la magie des fêtes de Noël…

Grand destockage d’usine chez Chateau d'Ax Chalon/Saône !

Gilles Platret réactive la polémique du maire à 100 % ...

Après avoir été porte-parole du parti LR et de Laurent Wauquiez, Gilles Platret vient d'intégrer l'organigramme du parti désormais présidé par Christian Jacob, comme l'un des six Vice-Président du mouvement politique... au risque de réanimer une polémique qu'on croyait éteinte.

Un menu diététique élaboré par Dietplus Chalon/Saône à déguster à l’Émile Brochettes !

La Hotte aux jouets : près de 60 ans d’existence à Chalon-sur-Saône

Depuis 1962, « La Hotte aux jouets » résiste avec persévérance aux évolutions du commerce chalonnais. Située au numéro 5 de l’avenue Boucicaut, c’est l’une des dernières boutiques spécialisées indépendantes. Thierry Nicollet, propriétaire depuis 25 ans, confie le secret de cette longévité à Info-chalon.com…

René Pierre à Crissey - Encore mieux que nos prix d'usine !

à partir du vendredi 22 novembre !

Collectionneur de machines à sous : un profil plutôt rare à Chalon-sur-Saône comme ailleurs

Ils ne sont pas nombreux en France, il est assurément le seul en Saône-et-Loire à s’être pris de passion pour un objet insolite : les machines à sous. André Sarazin en possède plus d’une centaine. Les plus belles pièces ont rejoint la décoration de sa maison, le grand nombre cohabite dans une salle qui leur est dédiée tandis que quelques-unes patientent dans l’atelier.

TRIBUNAL DE CHALON - Mobilisation des avocats chalonnais contre la nouvelle loi

« Ça ne sert à rien », entend-on ici et là dans le hall du TGI de Chalon-sur-Saône. Entendez : « ça ne sert à rien car le projet de loi va passer ». Pourquoi protester encore, alors ? « Par principe, pour assurer jusqu’au bout notre position de défense d’une justice la plus équitable possible, la plus sensée possible aussi », nous dit un avocat.