Au Restaurant MilléZim Chalon/Saône : une carte aux saveurs estivales à déguster en terrasse ou à l’intérieur !

Immobilier

Ouvrez donc les yeux en Saône et Loire !!!

Et si vous partiez à la découverte de la Saône et Loire et de sa gastronomie ...

Le Crédit Mutuel vous aide à mettre vos projets en route !

Annonces

C'est l'heure de penser à votre abonnement pour soutenir l'Elan Chalon

Avec cette nouvelle saison, un NOUVEAU CHAPITRE s’ouvre. Notre coach Julien ESPINOSA sera entouré d’une équipe expérimentée, dynamique et qui connait bien le championnat avec en tête notre capitaine Mickael GELABALE.

CARTRIDGE WORLD : la plupart des cartouches d’encre sont à nouveau disponibles en magasin !

CORONAVIRUS - L'Union Sacrée de la Saône et Loire face au défi... et la mobilisation de 50 millions d'euros

Pas de ton polémique pour le Président André Accary ni pour Violaine Gillet, qui s’est exprimée au nom de l’opposition. Face aux conséquences de la pandémie, tout le monde est bien d’accord pour dire combien la puissance publique doit être au rendez-vous, pour sauver ce qui peut l’être en Saône-et-Loire. 50 millions d'euros sont déjà mobilisés. Le plan a été voté à l'unanimité.

Reprise du travail: les employeurs veulent une loi contre le risque pénal

Les leaders de la CPME, de l'U2P et du Medef ont adressé un courrier à la ministre du Travail pour lui demander de sécuriser juridiquement la situation des employeurs respectant les préconisations de ses services face à la pandémie de Covid-19. De son côté, le ministère du Travail a publié dimanche soir un «protocole de déconfinement» comportant un certain nombre de règles générales s'appliquant à toutes les entreprises.

Le Département de Saône et Loire met en place un dispositif pour permettre aux bénéficiaires du RSA de reprendre une activité dans une filière qui a besoin de main-d’œuvre

Face aux difficultés des professionnels de la filière fruits et légumes à maintenir leur activité économique, le Département a mis en place un dispositif pour répondre à cette problématique en permettant aux bénéficiaires du Revenu de solidarité active de travailler sans perdre leurs droits au RSA.