TRIBUNAL DE CHALON - L'éternelle violence conjugale conjuguée au quotidien

Il n’a pas de casier et pourtant, à l’issue de l’audience de comparution immédiate de ce lundi 15 octobre, il est maintenu en détention, pour quelques mois : « Le tribunal estime qu’il est important pour la victime d’avoir un temps pendant lequel elle sera certaine de ne pas vous rencontrer », lui explique la présidente Grosjean. Il a 38 ans, et sa vie conjugale, déjà mise à mal par des violences plutôt insensées, prend fin ce jour.

Opération Déstockage et Remises Aquifolies chez Aquilus Piscines à Saint Rémy !

TRIBUNAL DE CHALON - Ils avaient braqué à Verdun sur le Doubs, à Sassenay et à Verjux pour acheter de la cocaïne au Creusot

Pendant le délibéré, tout le monde est sorti se dégourdir les jambes. Les victimes échangeaient entre elles, les prévenus aussi, de leur côté. Puis la police est arrivée, s’est placée au fond de la salle. Le parquet avait requis deux mandats de dépôts à la barre. Maître Trajkowsky s’est alors rapprochée de ses deux jeunes clients. Ils ont 24 ans mais peuvent en paraître moins, ils se tassent sur le banc, ils enfilent leurs blousons, ils vont partir en prison.

Immobilier

TRIBUNAL DE CHALON - Il avait fracturé le local du PS et mis la main sur.... 30 euros !

Long et très mince, il a la tête posée comme une tête d’épingle sur une carrure proportionnelle à sa taille. Tout en lui respire la sobriété, et pourtant il est accro à l’alcool, au cannabis, et aux médicaments. Le 7 octobre dernier il a forcé le local du Parti Socialiste à Chalon, y a volé 30 euros. Le local était tout retourné et des chéquiers traînaient au sol, sans intérêt pour lui : il ne voulait que de l’argent liquide, pourquoi ? « Pour m’acheter à manger. »

Nat et Tof vous donnent rendez-vous le vendredi soir aux Trois Brasseurs de Chalon sur Saône

Le couple de musiciens vous réserve des soirées avec une programmation musicale à la demande. Tous les vendredis aux Trois Brasseurs de Chalon sur Saône à partir de 19h.

PROCES DU "RODEO" de Chalon sur Saône - Le parquet du TGI de Chalon sur Saône a fait appel de la décision du tribunal

Le parquet du TGI de Chalon sur Saône a fait appel de la décision du tribunal rendue ce lundi 8 octobre de condamner M. O., né en 1989 à Chalon, à 6 mois de prison avec sursis, un TIG de 205 heures, une amende de 500 euros et à suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière, considérant que la sanction n’est pas à la hauteur des faits.

Offres Spéciales Portes Ouvertes chez David Eudo, votre spécialiste chauffage !

Respect de l’environnement pour une même philosophie : l’essai de la Hyundai Kona Electric par David Lefort viticulteur bio à Rully

Choisissez votre voyage au départ de Chalon sur Saône : Rendez-vous dans l’une de vos 3 agences Voyages Girardot à Chalon S/S

Les équipes MMA CHALON COLISÉE et MMA CHAGNY font le point après 6 mois de transformations !

TRIBUNAL DE CHALON - Il s'en était pris à un surveillant de prison

« Moi j’aime pas la justice, je la déteste. J’en ai marre de me trouver à la barre pour des bêtises à la con. En 2013 j’ai fait une prise d’otages. Le procureur m’avait dit : la justice est contre toi, mais elle est pour toi aussi. La détention est un endroit épouvantable. On l’appelle l’ombre de la République : il s’y passe des trucs de ouf, et on ne peut pas en parler. » Hasim X (prénom modifié) passe en comparution immédiate ce jeudi 27 septembre pour des violences sur un surveillant au centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand, le 28 août dernier.

TRIBUNAL DE CHALON - Un artisan du bâtiment profitait des chantiers pour dépouiller ses victimes

« Si je n’avais pas vu les images de la caméra de surveillance, je n’aurais jamais pu penser que c’était lui qui nous volait ! » dit une des victimes dans le hall du TGI. « Lui », cet homme touché-coulé par son divorce, qui début 2017 se retrouve sans domicile, endetté, et… Et quoi ? On ne sait pas vraiment, et lui non plus dit-il. Jugé ce jeudi 27 septembre en comparution immédiate, Jean X , 53 ans, a passé ces 18 derniers mois à voler, à gauche et à droite, 7 victimes se constituent parties civiles.

TRIBUNAL DE CHALON - 1.4 kg héroïne saisie à Montceau ... l'affaire renvoyée fin octobre mais maintien en détention du prévenu !

Arrêté à Montceau le 19 septembre dernier et placé en détention, Brahim (prénom modifié) X, né à Saint-Vallier, a comparu ce jour en CI pour y être jugé. Conduite sans permis et sous stupéfiants, usage de stups et détention d’1.380 kg d’héroïne et de 51.2 grammes de cannabis : en état de récidive légale, il encourt jusqu’à 20 ans de prison.

TRIBUNAL DE CHALON - « Il a grandi comme une herbe folle »

Ses mains, jointes dans son dos. Il les triture nerveusement depuis le début de l’audience correctionnelle. Il est convoqué pour des faits de 2015, il a un casier lourd et porte à sa cheville, ce vendredi 21 septembre, un bracelet électronique. Il s’est habillé, chemise blanche impeccable sur un pantalon noir, mais ses mains… Subitement elles se délient, subitement sa gorge aussi se dénoue, sa voix prend de la tessiture : la présidente Therme trouve qu’il a changé, que peut-il en dire ?

TRIBUNAL DE CHALON - L'héroïne à la barre... et une famille qui se déchire

« Avoir un fils toxicomane est une catastrophe » a dit sa mère à l’avocat. Pendant le délibéré elle ponctue son attente de « mais c’est un bon petit, c’est un bon petit ». Il a 29 ans. Il n’a que 29 ans et il est déjà sous curatelle. L’héroïne a flingué sa vie, et elle porte des coups à sa famille aussi : Yoan comparait ce lundi 17 septembre pour avoir été violent contre son propre frère.

TRIBUNAL DE CHALON - Défaut de permis, de ceinture de sécurité.. et en récidive

Tout le monde est d’accord que de maltraiter son chien est intolérable, mais en voilà un qui bichonne le sien, et qui pourtant comparaît en CI ce jeudi 13 septembre, encadré de gendarmes, parce que le 28 août dernier, alors qu’il faisait très chaud, il emmenait son chien se rafraîchir à un point d’eau, au volant mais sans sa ceinture de sécurité, ce qui fait qu’il a été contrôlé et le reste est venu…

TRIBUNAL DE CHALON - Il frappe une femme, on le condamne, il en trouve une autre en sortant de prison et ça repart..

Ce dossier a un petit air de « on prend les mêmes et on recommence ». Les mêmes faits, du moins, car les femmes changent : il les frappe, on le condamne, il en trouve une autre en sortant de prison et ça repart. Il n’a que 30 ans, il arrive directement des geôles du commissariat de Chalon, le visage tuméfié. Ça s’est mal passé avec la police, dit-il en substance, et pour cause…

TRIBUNAL DE CHALON - 30 mois de prison ferme après l'agression de la rue aux Fèvres

« Brusquement il m’a fait face. Je lui ai dit ‘qu’est-ce que vous faites ? ‘, il a juste répondu ‘laisse toi faire’. Il me regardait dans les yeux, je reste intimement convaincue qu’il voulait me tuer. » A cette seconde, l’agresseur a levé son bras armé d’un marteau, il visait la tête. La victime a eu le réflexe de se défendre, cétait le 11 juillet dernier rue aux Fèvres, vers 21h30. Elle nous a dit ces quelques mots en sortant de l’audience de comparution immédiate de ce lundi 9 septembre : Hassan Y, 53 ans a enfin été jugé, après expertise psychiatrique.

TRIBUNAL DE CHALON - Il transportait 85 kg de cannabis dans son camion... il s'est expliqué à la barre

Décidemment l’aire du poulet de Bresse, à Dommartin les Cuiseaux, vit à l’international ! Les chauffeurs routiers, les trafiquants de drogue, et parfois, les deux en un. Le tribunal réuni en chambre des comparutions immédiates a jugé jeudi un lituanien de 35 ans, salarié d’une entreprise de son pays, et qui revenait d’Espagne avec quasi 85 kg d’herbe de cannabis entreposés sur la couchette de sa cabine.

TRIBUNAL DE CHALON - Il avait frappé un père devant ses enfants sur la voie verte

Lundi 27 août, une famille revient de vacances et décide de faire un court séjour à Buxy avant de rejoindre son domicile, à deux heures de route. Le père part faire du vélo sur la voie verte avec sa fille, 8 ans, et son fils, 4 ans. La fillette s’engage mal et très imprudemment à l’endroit d’un cédez-le-passage. Une voiture arrivait, le père retient sa fille et s’emporte. C’est là que son agresseur s’est pointé. Il frappe le père devant les petits, lorsqu’on les sépare, la victime a l’épaule déboitée, la cloison nasale déplacée, entre autres.

TRIBUNAL DE CHALON - Un procès politique de haute tenue

C’est un procès politique qui s’est tenu ce mercredi 29 août dans la salle des assises du TGI de Chalon sur Saône. Prévenu de complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat, un des membres du barreau de Chalon comparaît sous bonne garde. Emiland Menand, car c’est lui, se tient face à la Cour des Pairs qui va le juger. Nous sommes en 1836.

TRIBUNAL DE CHALON - 20 ans et près de 9 kg de drogues découverts chez sa mère à Chaudenay

« Atypique », disent les magistrats et son avocate, il est « atypique » : poursuivi pour ni plus ni moins que trafic de stupéfiants, il a reconnu que 40 kg de drogue lui étaient passés entre les mains depuis 20 mois, et il tient des discours comme « le plus dur c’est la déception sur le visage de ma famille », « la déception de mes parents est une très grosse sanction ». Il a 20 ans et semble déconnecté de la réalité de ses actes. Les magistrats vont lui en rappeler des éléments tout au long de l’audience de comparution immédiate de ce lundi 27 août.

TRIBUNAL DE CHALON - Contrainte pénale pour un conducteur sans permis

Le lundi 13 août, il sortait du boulot à Sevrey et devait aller sur Chalon chez son frère, pour que celui-ci l’emmène à Mâcon chercher son fils, « mais ça s’est pas passé comme ça » : la voiture a quitté la route, a fait des tonneaux, a fini dans un champ, sur le côté, bousillée. Lui, il n’avait rien, alors il a filé. D’une boulangerie il a pu appeler son frère pour le prévenir : les images d’une caméra en attestent. Des témoins l’ont désigné. Il n’a pas de permis de conduire, les gendarmes ont fini par l’interpeller. Il est jugé ce lundi 27 août.