TRIBUNAL DE CHALON - Pastèques et cannabis ont fait mauvais ménage

On est un peu contrarié d’apprendre, lors de l’audience correctionnelle de ce mardi 20 août, que des trafiquants n’ont pas hésité à coller plus de 61 kg de cannabis dans un camion qui assurait le transport de pastèques d’Espagne jusqu’en Allemagne. Existe-t-il de fruit plus pacifique et plus affectueux que la pastèque ? Les douaniers français ont coincé le véhicule le 10 juin 2018, sur la « célèbre aire du poulet de Bresse », précise la présidente Therme.

TRIBUNAL DE CHALON - le 1er juillet dernier, il n’est pas retourné dans sa cellule. « Il faisait beau »

« J’étais en retard, je me suis dit, tant qu’à faire… J’ai pas réfléchi, mais j’ai profité. Je l’ai dévorée, quoi. » Il a dévoré la vie, il a dévoré la vie à ciel ouvert, mais bien sûr la gendarmerie l’a retrouvé. Il savait bien qu’elle le retrouverait. Condamné en 2013 pour meurtre par une Cour d’Assises à 13 ans de réclusion criminelle, ça fait 9 ans (il a dû faire de la détention provisoire, ndla) que le ciel en lui est ramené à un symbole. Alors, le 1er juillet dernier, il n’est pas retourné dans sa cellule. « Il faisait beau », a-t-il dit.

Immobilier

TRIBUNAL DE CHALON - Le retour d'une fête en Bresse avait été très mouvementé... pour un échange de regard

C’était dans la nuit du 13 au 14 juillet. La famille de Flacey-en-Bresse avait choisi de passer la soirée du samedi à la fête de Savigny-en-Révermont. Un club de foot participe au programme festif, leur jeune garçon sera content. Sur place ils déambulent et croisent le prévenu accompagné d’une femme. Ils vivent tous dans la même commune mais ne se connaissent pas. Un regard.

Vivez une expérience unique à Bourbon-Lancy en alliant bien-être et patrimoine !

Niché au cœur du quartier thermal de Bourbon-Lancy, le centre CeltÔ est un véritable lieu de détente dédié à votre Bien-Être où l'on vous réserve un accueil intimiste et attentionné pour une prise en charge personnalisée.

TRIBUNAL DE CHALON - 100 g d'explosif jetés dans une cour à Saint Jean de Vaux

Un peu de la vallée des Vaux avait pris place dans la salle d’audience du TGI. Le motif hélas en était désolant. Un jeune homme d’un village voisin s’était rendu le soir du 29 juin à Saint-Jean-de-Vaux, accompagné par un ami d’enfance, dans l’idée de donner comme une leçon aux parents de son ex-petite amie, parents dont il pensait qu’ils lui faisaient une « mauvaise réputation » et ne cherchaient finalement qu’à lui nuire.

TRIBUNAL DE CHALON - Extorsion et violences au menu

En ce vendredi 19 avril 2019, des jeunes gens distrayaient leur soirée à Saint-Marcel. L’un d’eux, Alex*, s’offre même une bouteille d’alcool quand un type qu’il ne connait pas vient lui demander de lui en offrir un verre. Alex refuse. Le lendemain une jolie pépète le demande comme ami sur Facebook puis le charme un peu et lui fixe un rendez-vous à la Roseraie de Châtenoy-en-Bresse. C’est un traquenard.

Route71 - Bourgogne du Sud : toute l’offre touristique de la Saône-et-Loire au bout de vos doigts !

Vous habitez en Saône-et-Loire et vous manquez  d’idées de sorties ? Vous êtes en vacances en Saône-et-Loire et vous ne savez pas quoi faire durant votre séjour ? Alors l’appli web Route71 est là pour vous accompagner !

TRIBUNAL DE CHALON - Ils avaient siphonné tranquillement 1100 litres de gasoil à Varennes le Grand

Le 21 juin dernier, les caméras de vidéosurveillance de la société de transport Prin et fils à Varennes-le-Grand montrent deux camions dont les plaques d’immatriculation sont masquées avec des serviettes, pénétrer dans l’enceinte la veille au soir et siphonner tranquillou 1100 litres de carburant en asséchant les réservoirs des véhicules de la société. Les coupables ont été jugés ce lundi 1er juillet au TGI de Chalon-sur-Saône selon la procédure de comparution immédiate.

Besoin d’une garde d’enfant ? Un seul numéro, celui de Viva Services Chalon/Saône !

TRIBUNAL DE CHALON - 34 ans et déjà 12 mentions au casier judiciaire, il est accusé d'avoir trop joué du couteau

« Moi ça m’dépasse ! » Il ne sait dire que ça, cette affaire le dépasse, tout ça le dépasse, et sérieux ça finit par l’énerver. On l’accuse d’avoir entaillé l’oreille d’un autre homme, avec un couteau, mais du le box où il comparaît selon la procédure de comparution immédiate, ce lundi 24 juin, il prend sûrement conscience que c’est son casier judiciaire qui l’a dépassé, et y a de quoi flipper.

Le corps d'un nourrisson découvert dans le Rhône à Lyon

Macabre découverte ce lundi de Pentecôte à Lyon. Des agents d'entretien de la Ville ont découvert le corps sans vie d'un nourrisson dans un sac plastique, flottant sur les eaux du Rhône, entre le pont Wilson et le Pont de la Guillotière. Une enquête criminelle a été ouverte par le parquet de Lyon.

TRIBUNAL DE CHALON - « Elle était un peu hystérique alors je l’ai prise par les cheveux pour la calmer".

Et puis en fait je lui ai arraché ses vêtements pour pas qu’elle s’en aille, pour la protéger, pour pas qu’elle retourne chez les gens qui avaient abusé d’elle la veille… ça m’a mis hors de moi ! Elle avait déjà été violée, elle savait qu’il ne fallait pas aller chez eux. » Elle a déposé plainte le lendemain contre lui. 14 jours d’ITT. Les gendarmes ont interpellé son compagnon dans l’après-midi, il avait sur lui 9 grammes de résine de cannabis et un bâton. Un barreau de chaise. Celui avec lequel la veille, il menaçait de la violer.

TRIBUNAL DE CHALON - 12 Gilets Jaunes relaxés après leur interpellation sur le site Amazon

« Le tribunal prononce une relaxe générale. » Il est 20h30, ce vendredi 24 mai. Nous sommes au TGI de Chalon-sur-Saône et l’on peut enfin quitter cette étuve que la salle d’audience était devenue : environ 80 personnes dans le public soutenaient les onze prévenus (le douzième est absent, hospitalisé) alignés sur 2 rangs devant le tribunal correctionnel. Douze gilets jaunes interpellés le 4 janvier dernier à Lux, unis entre autres par cette particularité : aucun d’entre eux n’a eu l’assistance d’un avocat pendant sa garde à vue. Ils ont pourtant tous fait 20 heures de garde à vue.

TRIBUNAL DE CHALON - Trois enfants morts noyés dans le lac des Prés Saint-Jean : une personne mise en examen il y a un mois

Le 8 juillet dernier, trois frères et sœur perdent la vie dans le lac des Prés Saint-Jean à Chalon-sur-Saône. L’enquête conclut à l’accident, mais le procureur de la République demande l’ouverture d’une information judiciaire contre X, pour « répondre aux interrogations qui persistent quant à la pertinence des instructions qui ont été données aux trois petits, et quant aux conditions de leur surveillance ». C’est dans le cadre de cette instruction que la compagne du père des enfants a été mise en examen il y a un mois. Explications.