La domotique en maison neuve : Benoît d’ACM CONSTRUCTION vous explique les avantages !

Entretien avec Benoît MAIERON, gérant d’ACM Construction, constructeur de maisons individuelles et bâtiments tertiaires.

Le corps d'un nourrisson découvert dans le Rhône à Lyon

Macabre découverte ce lundi de Pentecôte à Lyon. Des agents d'entretien de la Ville ont découvert le corps sans vie d'un nourrisson dans un sac plastique, flottant sur les eaux du Rhône, entre le pont Wilson et le Pont de la Guillotière. Une enquête criminelle a été ouverte par le parquet de Lyon.

Immobilier

Voyages Girardot Organisation dévoile sa collection 100ème anniversaire avec des voyages originaux et riches en découvertes.

Peugeot Nomblot Chalon & Autun : Portes Ouvertes les 15 et 16 juin et Promo Amortisseurs jusqu’au 31 juillet !

Samedi 22 juin 2019 : Les Vignerons de Buxy vous invitent à une Journée Gourmande en Musique au chai de St-Gengoux-le-National

Chez Centrakor Chalon/Saône on est heureux de vous accorder -70% sur tout le magasin avant de déménager dans une grande très grande surface !

TRIBUNAL DE CHALON - « Elle était un peu hystérique alors je l’ai prise par les cheveux pour la calmer".

Et puis en fait je lui ai arraché ses vêtements pour pas qu’elle s’en aille, pour la protéger, pour pas qu’elle retourne chez les gens qui avaient abusé d’elle la veille… ça m’a mis hors de moi ! Elle avait déjà été violée, elle savait qu’il ne fallait pas aller chez eux. » Elle a déposé plainte le lendemain contre lui. 14 jours d’ITT. Les gendarmes ont interpellé son compagnon dans l’après-midi, il avait sur lui 9 grammes de résine de cannabis et un bâton. Un barreau de chaise. Celui avec lequel la veille, il menaçait de la violer.

La Vitrine Médicale, votre partenaire santé : vente et location de materiel

Valérie et Sophie répondent à vos attentes et vous conseillent afin de choisir au mieux le matériel adapté à vos besoins !

TRIBUNAL DE CHALON - 12 Gilets Jaunes relaxés après leur interpellation sur le site Amazon

« Le tribunal prononce une relaxe générale. » Il est 20h30, ce vendredi 24 mai. Nous sommes au TGI de Chalon-sur-Saône et l’on peut enfin quitter cette étuve que la salle d’audience était devenue : environ 80 personnes dans le public soutenaient les onze prévenus (le douzième est absent, hospitalisé) alignés sur 2 rangs devant le tribunal correctionnel. Douze gilets jaunes interpellés le 4 janvier dernier à Lux, unis entre autres par cette particularité : aucun d’entre eux n’a eu l’assistance d’un avocat pendant sa garde à vue. Ils ont pourtant tous fait 20 heures de garde à vue.

TRIBUNAL DE CHALON - Trois enfants morts noyés dans le lac des Prés Saint-Jean : une personne mise en examen il y a un mois

Le 8 juillet dernier, trois frères et sœur perdent la vie dans le lac des Prés Saint-Jean à Chalon-sur-Saône. L’enquête conclut à l’accident, mais le procureur de la République demande l’ouverture d’une information judiciaire contre X, pour « répondre aux interrogations qui persistent quant à la pertinence des instructions qui ont été données aux trois petits, et quant aux conditions de leur surveillance ». C’est dans le cadre de cette instruction que la compagne du père des enfants a été mise en examen il y a un mois. Explications.

Aquilus Piscines Saint–Rémy : un nouveau robot connecté ultra performant pour nettoyer votre bassin !

TRIBUNAL DE CHALON - Le procès du chauffeur Hollandais et ses 22 kilos de cannabis s'est tenu

Finalement, ces quasi 22 kg d’herbe de cannabis planqués dans deux caches coulissantes sous le plancher métallique de sa remorque frigorifique lui auront fait vivre une retenue douanière puis une garde à vue en gendarmerie, puis une première comparution ce lundi sous escorte. Il est placé alors sous contrôle judiciaire : 3 nuits à l’hôtel, découverte du commissariat de Chalon-sur-Saône pour y pointer. Semaine intense pour ce transporteur routier néerlandais qui a enfin pu être jugé ce jeudi, enfin assisté d’une interprète, et de son avocate.

TRIBUNAL DE CHALON - A Bouzeron, il avait 2,22 g d'alcool par litre de sang

Cet homme souffre d’un cancer du foie. Il a 52 ans et a déjà subi trois interventions chirurgicales au cours desquelles on lui enlève des morceaux cancéreux. Il a 52 ans et il vit dans l’attente d’une greffe. Il se tient dans le box à l’audience des comparutions immédiates de ce lundi 13 mai. Les gendarmes l’ont escorté jusqu’au TGI, parce que cet homme a bu beaucoup et boit encore. Hier, dimanche, on l’a contrôlé à Bouzeron il avait 2.22 grammes d’alcool par litre de sang.

Summer vibes by L’Appart Fitness® : Tout l’été à -50% dans tous vos clubs L’Appart Fitness !

TRIBUNAL DE CHALON - Le procès d'un Hollandais au coeur d'un trafic de stupéfiant renvoyé.... faute d'interprète !

« Kein Übersetzer, heute. » Nous sommes à l’audience de comparution immédiate du 13 mai annoncée par la direction régionale des douanes dans un communiqué de presse : ses agents ont saisi plus de 20 kg d’herbe de cannabis dans un camion , sur l’A6, ce mercredi 8 mai. On suppose que c’est ça car le rôle de l’audience précise les faits, le jour, le lieu, et tout concorde. En plus le prévenu vient de là-bas, dis ! Il vient des Pays-Bas, pays fantasmé* de la weed. Il est en détention provisoire depuis 4 jours, mais voilà : il n’y a pas d’interprète à l’audience.

TRIBUNAL DE CHALON - Prison ferme pour le "rodéo" en ville

Le vendredi 5 octobre dernier, un homme défavorablement connu des services judiciaires (11 mentions à son casier, 12 après l’audience) a occupé la BAC de Chalon un petit moment : il traçait en ville avec des pointes à 180 km/heure. Interpellé, il est jugé et condamné en comparution immédiate le lundi suivant mais le parquet a fait appel de la décision. La cour d’appel vient de confirmer la culpabilité de M. X, le condamne à de la prison ferme cette fois-ci.

A Crissey, René Pierre joue au baby-foot féminin

L'heure est à la Coupe du monde de football féminin, et René Pierre, leader français du baby-foot n'a pas attendu la coupe du monde pour promouvoir à sa façon le foot féminin.

TRIBUNAL DE CHALON - Il transportait 2 kilos d'héroïne planqués sous le moteur

« Je croyais que c’était des produits dopants. Si j’avais su que c’était de l’héroïne… » C’était des produits mauvais pour lui, dans tous les cas, car Blaga X, 57 ans, de nationalité hongroise, a le cœur fragile malgré un pontage coronarien et il est sujet à des malaises cardiaques, comme il lui est arrivé lors de son premier transport au tribunal*. Ce lundi 6 mai il peut être jugé, pour trafic de drogue « international » précisera le parquet. Il transportait 2 kilos d’héroïne planqués sous le moteur de la voiture.

TRIBUNAL DE CHALON - L'ancien patron condamné pour préjudice d'affection

Le garage, situé dans les environs de Chalon, avait pris en charge un véhicule Renault Express qui ne démarrait plus. « Un cas difficile », dit le patron. Il pense que la voiture a un problème d’alimentation de l’essence. Il démonte le carburateur pour accéder au collecteur et demande à son employé, Ludovic X, d’y verser un bouchon d’essence pendant qu’il met le contact. Retour de flamme… Celle-ci vient frapper comme un dard le cou de Ludovic et immédiatement explose, l’homme est en feu. C’était le 15 septembre 2015 vers 17 heures.

TRIBUNAL DE CHALON - Il avait profité d'une hospitalisation à Sevrey pour prendre la poudre d'escampette

Enfin un visage non seulement sur un nom mais aussi sur ces photos grimaçantes qui ont été publiées le 23 avril 2018, lorsque Mehrez X, né en 1991, s’était évadé du centre hospitalier spécialisé de Sevrey. Il était alors en détention provisoire, le CHS le place à son arrivée, le 20, au pavillon Bengali, dans une chambre dédiée aux détenus, « particulièrement sécurisée », « empêchant tout contact avec d’autres ». Mais lors d’une douche, Mehrez, petit gabarit au corps fin et souple, se faufile par une fenêtre entrebâillée.

TRIBUNAL DE CHALON - Un Gilet jaune poursuivi pour menace de crime contre le commissaire de police de Montceau les Mines

Le 9 février dernier au soir, après une longue journée passée à assurer le maintien de l’ordre sur une manifestation de gilets jaunes, le commissaire de police de Montceau-les-Mines est alerté que, sur Facebook, il est l’objet d’une menace de crime ou de délit. L’auteur était jugé ce lundi 29 avril au TGI de Chalon-sur-Saône.

TRIBUNAL DE CHALON - Trois hommes avaient agressé deux frères à leur domicile à Givry

Il était un peu plus de 22 heures ce vendredi-là quand on a toqué à la porte du domicile de deux frères à Givry. L’un des deux descend et ouvre : 3 hommes masqués s’engouffrent et immédiatement le frappent. Coups de poings, de pieds, de matraque puis de couteau. Peu avant minuit les pompiers l’embarqueront directement à l’hôpital, les gendarmes y conduiront son frère un peu après. C’était le 8 septembre 2017. Ce vendredi 26 avril 2019, de 14 heures à 20 heures, trois prévenus ont été jugés pour vols avec violence.

TRIBUNAL DE CHALON - Au volant sans permis et positif à différents stupéfiants.. et en récidive !

« Je suis tête en l’air… » La consommation de cannabis depuis ses 15 ans y est peut-être pour quelque chose, non ? lui demande la présidente Therme. Il va sur ses 30 ans, il répond que oui, sans doute. Au cannabis s’est ajoutée l’héroïne, ça fait 7 ou 8 ans. « Il a décroché de ce qui pouvait devenir une carrière en s’accrochant à l’héroïne », explique Kadir Sarikan, son avocat.

TRIBUNAL DE CHALON - En état de récidive de conduite sans permis et sans assurance

« Je vais perdre mon fils et c’est ça qui m’a fait prendre conscience qu’à un moment je dois changer parce que je suis en train de tout perdre. » Elle a 28 ans mais semble encore enfant, des gendarmes l’escortent, elle sort de garde à vue et passe en comparution immédiate ce jeudi 25 avril. Très émue dès le début de l’audience, elle se met à pleurer petit à petit, et pleure franchement dès qu’elle évoque son fils, il a 7 ans.

TRIBUNAL DE CHALON - Au volant d'une voiture volée, remplie d'objets volés, il avait été interpellé aux Près Saint Jean

« Vous n'êtes pas un bandit de grand chemin », dit le président. « Être une petite frappe suffit à pourrir la vie des autres », répond la vice-procureur. Il a 18 ans depuis quinze jours. Avant-hier, à Chalon-sur-Saône, il a fui la police d'une façon spectaculaire et dangereuse au dernier degré pour tout le monde. Sans permis de conduire, au volant d'une voiture volée chargée jusqu'à la gueule d'objets volés eux-aussi, il a tracé à 80 km/h voire 100 km/h en ville, en plein après-midi. Il grille un feu rouge, un stop, saute un trottoir, emprunte pelouses et chemin piétonnier. « Circonstances surréalistes », dit le président.

TRIBUNAL DE CHALON - Il avait incendié à plusieurs reprises des poubelles rue Paul Eluard

A l’audience de renvoi son allure nous avait frappé. A l’audience de jugement ce lundi 15 avril en comparution immédiate, on comprend mieux pourquoi : l’homme de 33 ans qui a mis le feu 5 fois aux poubelles de son immeuble rue Paul Eluard à Chalon-sur-Saône entre le 16 décembre et le 8 mars dernier, est un homme qui souffre de déficiences suffisamment lourdes pour s’inscrire sur lui.

TRIBUNAL DE CHALON - Il avait profité d'une autorisation de sortie pour se faire la malle au Maroc

Incarcéré pour purger deux peines d'un an et de 3 mois, M.A. bénéficiait en prison d'un accompagnement pour préparer sa sortie et retrouver une place sociale. Il y a du boulot car il n'a même plus d'adresse en dehors du centre pénitentiaire. Le 14 septembre dernier il sort pour se rendre à un entretien d'embauche. Sa mère l'y accompagne puis le ramène à la gare. Il n'est pas retourné en cellule. Les autorités espagnoles l'ont arrêté le 22 février dernier alors qu'il revenait du Maroc.

TRIBUNAL DE CHALON - Elle appelle la police pour violences de son conjoint mais se retourne contre les policiers à leur arrivée

Le dimanche 31 mars dernier, après 20 heures, une jeune femme appelle la police à son secours : elle se trouve en centre-ville à Chalon-sur-Saône, elle est victime de violences de la part de son conjoint. Ni une ni deux, un équipage fonce et intervient. Les policiers interpellent l’agresseur désigné, la jeune femme se retournent contre eux : « espèces de sales fils de pute, laissez mon mec tranquille », crachats à l’avenant. Faudrait savoir ce qu’elle veut.

TRIBUNAL DE CHALON - A l'origine de plusieurs dégradations et d'une tentative de vol à Chalon

S. B., 35 ans, est en détention provisoire depuis 1 mois, le temps que l’expert psychiatre puisse venir le voir et rende son rapport avant le jugement. S. B. est accusé de 6 dégradations et d’une tentative de vol, les 14 février et 3 mars derniers à Chalon-sur-Saône. Des images de vidéo-surveillance le confondent, la police le connaît et le reconnaît, il conteste un des faits mais le problème n’est pas là.

TRIBUNAL DE CHALON - Agés de 18 et 20 ans, ils terrorisaient tout un territoire en Bresse

« Quand j’ai vu mon mari en sang, j’ai pensé qu’on n’allait pas s’en sortir et j’ai dit à ma fille de 13 ans de prendre le téléphone et de vite appeler les gendarmes. » Les agresseurs ont alors filé comme des lapins. Les agresseurs sont deux frères âgés de 18 et 20 ans, et parfois « ça les prend » de faire irruption chez d’autres, d’aller se battre, insulter et menacer de mort. Ça les prend tant et si bien que la maire du village de Simandre où ils vivent s’est dite « dépassée » par la situation, « ils font régner un climat de terreur, les gens se cloîtrent chez eux ».